Les Verts ne veulent plus être dans le rouge

Article publié le 2 mai 2009
Article publié le 2 mai 2009
Quand on analyse les programmes électoraux que les partis européens ont présenté pour les élections européennes de Juin 2009, on remarque combien ils ont tous viré à gauche.
Ceci dit, il existe une tendance qui se répète par dessus les coïncidences que l’opportunisme politique fait fleurir en temps de campagne : les libéraux, tout comme les socialistes et les conservateurs, sont devenus du jour au lendemain très écolos.

Le journaliste Pascal Canfin publie le 7 mai Le Contrat écologique pour l’Europe. À un mois des élections européennes, l’économie Verte apparaît plus que jamais comme une alternative crédible au modèle libéral.

Avec préface de Daniel Cohn-Bendit, apparaît le livre , du journaliste Pascal Canfin –troisième sur la liste d’Europe Écologie que Dany Le Rouge mène en France pour les élections européennes. Dans le but de « faire le ménage dans les finances pour tirer de la globalisation vers le haut », Canfin s’invite dans la vague d’experts et d’économistes qui coïncident sur l’idée qu’il existe une alternative économique responsable au libéralisme des 30 dernières années. « Durant des décennies, le dogme productiviste –qu’il soit libéralo u étatiste- s’est complu à opposer le ‘réalisme’ de l’économie à ‘l’utopisme’ de la pensée écologiste », accompagne Cohn-Bendit, un des europarlementaires les plus actifs de ce mandat que nous clôturons la semaine prochaine. Puisque “l’écologie dans un seul pays ça ne marche pas”, selon Cohn-Bendit, Canfin a décidé de sortir ce bouquin le 7 mai, un mois avant les élections européennes, en confirmant l’intention des Verts européens d’influencer ans les politiques communautaires.

Le Contrat Écologique pour l’Europe

Le contrat écologique pour l’Europe Aux Éditions Les Petits Matins 2009 (10 € en librairies à partir du 7 Mai 2009)

(Photos: )