Les Têtes berlinoises: Qui se cache vraiment derrière la capitale?

Article publié le 12 octobre 2014
Article publié le 12 octobre 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Klaus Wowereit, Jana Pallaske ou encore Fritz Kalkbrenner. Quand on pense à des personnalités berlinoises, il vient d’emblée à l’esprit de la majorité des gens des grands politiciens, acteurs et musiciens. La capitale ne serait pas la même sans les personnes avec lesquelles nous avons tous les jours à faire, que nous oublions pourtant souvent. Qui est Berlin ?

Toujours plus de personnes veulent poser leurs valises à Berlin ; et ceux qui y habitent déjà ne veulent, le plus souvent, plus la quitter. Rien de surprenant. La ville est, en effet, attractive.

Il y a environ 3,4 million d’habitants à Berlin. Originaires de Berlin ou venus s’y installés, jeunes et personnes âgées, de la politicienne au propriétaire d’épicerie nocturne, ils y vivent tous. Ils sont engagés dans la société civile, nous servent notre café tous les jours, façonnent l’espace urbain ou font la fête avec nous. Ils incarnent tous une facette de Berlin et font de la capitale ce qu’elle est. Cette culture urbaine unique et ce style berlinois provient de ces individus différents.

« Ich bin ein Berliner ! », a dit un jour John F. Kennedy.

Mais connaissons-nous vraiment ces personnes que l’on croise tous les jours ? Que savons-nous de nos voisins ? Quelle est leur personnalité ? A partir d’octobre 2014 Cafébabel Berlin vous présente dans sa nouvelle série « Les Têtes de Berlin » les habitants uniques de la capitale. Nous faisons des portraits des berlinois et berlinoises et vous montrons les différents visages de Berlin.

« Les têtes de Berlin » : Qui se cache derrière la capitale ?

La capitale ne serait pas la même sans les personnes avec lesquelles nous avons tous les jours à faire. A partir d’octobre 2014 Cafébabel Berlin vous présente dans sa rubrique « Têtes berlinoises » certaines d’entre elles. Pour plus d’informations, il y a toujoursFacebook et Twitter.