Les Technologies spatiales au quotidien

Article publié le 13 juin 2015
Article publié le 13 juin 2015

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Il y a deux semaines, Cafébabel Bruxelles a eu la chance d'assister à la conférence Space4Growth and Jobs portant sur le rôle des lignes de conduite régionales et des programmes relatifs aux technologies spatiales. Cette dernière était organisée par NEREUS et le Comité des régions de l'Union Européenne. 

L'objectif de cette conférence était de rassembler différents acteurs tels les institutions de l'Union Européenne (UE), l'Agence spatiale européenne, les agences spatiales nationales, les chercheurs scientifiques et certaines régions européennes afin d'établir un dialogue interinstitutionnel, consolidant ainsi ce réseau au travers d'un exercice de réflexion. Il s'agissait par ce moyen de créer des synergies reposant sur des technologies spatiales favorisant la croissance économique au niveau régional.

Les technologies spatiales sont largement employées dans la vie quotidienne, de l'Internet ou des prévisions météorologiques aux applications agricoles telles l'amélioration de la gestion des troupeaux et la prévision du rendement des récoltes. L'utilité de ces applications est méconnue par la population, ce qui est également le cas des collaborations européennes locales et régionales.

Le potentiel de développer des technologies spatiales pouvant résoudre plusieurs défis concernant la société civile est bien réel, et le rôle de l'espace dans l'amélioration du bien-être humain, notamment afin de stimuler l'innovation et la compétitivité, est reconnu. À court terme, il existe un besoin de créer des emplois hautement spécialisés ainsi que de faire la promotion des centres d'excellence des différentes régions européennes.

L'UE développe présentement un cadre solide pour la politique spatiale afin d'accorder aux régions le pouvoir de participer à la croissance économique au niveau local. Néanmoins, l'Europe demeure conservatrice en ce qui concerne la prise de risque. Cependant, la Commission Juncker œuvre afin de modifier cette approche mue par l'« aversion du risque ». Le programme Horizon 2020 pour la recherche et l'innovation comprend une stratégie spatiale pour la période 2014-2020, qui inclut la création de liens entre les installations européennes locales et régionales, l'industrie et le monde de la recherche.

L'Europe désire également détenir un réseau satellite fiable et indépendant. Deux programmes principaux ont été développés afin d'atteindre cet objectif : EGNOS et Galileo. EGNOS, déjà en fonction, a pour but d'améliorer l'exactitude des données de position du système GPS. Il est également employé afin d'augmenter la sécurité de l'aviation et la précision agricole, d'améliorer la logistique du transport et de favoriser le développement d'outils précis pour les services de télécommunication et de géolocalisation mobiles.

Quand au programme Galileo, il est attendu qu'il fournira des résultats positifs s'il est déployé à temps, soit avant la fin de l'an 2016. Avec ses trente satellites, dont six en réserve, il favorisera et facilitera les services de mobilité de manière fiable et précise. De plus, grâce au positionnement en temps réel et à son exactitude au centimètre près, on prévoit que Galileo s'avère un avantage significatif pour le réseau de transport de l'UE et qu'il améliore la vie quotidienne des citoyens à l'aide de ses nombreuses applications.

La Commission européenne et les différentes associations telles NEREUS et les universités travaillent en collaboration pour créer des projets communs réunissant des chercheurs débutants et séniors dans le but de mettre à profit l'innovation pour l'ensemble des régions. Ils souhaitent également que l'innovation spatiale soit partagée et transférée aux PMEs par l'entremise des universités et de la création de centres d'excellence, dans lesquels de nouveaux talents seront soutenus grâce à une gamme d'outils afin de faciliter la recherche et le développement de nouvelles applications utilisant les technologies spatiales. 

L'appel est lancé aux générations futures afin de se joindre à l'aventure spatiale, soit en découvrant de nouvelles technologies ou en créant de nouvelles applications à celles qui existent déjà dans le but de faciliter la vie sur Terre. Pourquoi ne feriez-vous pas partie du projet!

« Toutes les vérités sont faciles à comprendre une fois découvertes; à nous de les découvrir. » - Galilée