Les Polyglot parties à Paris, petits cours de langues informels autour d'un verre

Article publié le 4 avril 2011
Publié par la communauté
Article publié le 4 avril 2011
par Sladjana PERKOVIC Une fois par mois le site communautaire, Polyglotparty.com organise des rencontres pour les amoureux des langues étrangères. L’idée de tous ces événements est de rassembler dans les bars, discothèques et même les péniches parisiennes des centaines de personnes de toutes nationalités prêtent à faire de nouvelles rencontres et partager leur culture.

crédits Sladjana Perkovic Les reporteurs de cafebabel.fr ont visité une de ces soirées organisée mardi dernier au The Moose Bar, situé en plein cœur de Saint Germain des Prés. Récit en images.

Un évènement ouvert à tous

Les langues qu’on peut y pratiquer sont entre autres l’anglais, le français, l’espagnol et le japonais, mais aussi la langue des signes.

Pour bien commencer la soirée il faut choisir son badge. Le bleu pour la langues parlées et le rose pour celles que l’on veut apprendre. Clara, 26 ans, porte un badge bleu : « Je parle portugais » et deux badges roses : « Je veux apprendre le français » et « Je veux apprendre l’anglais ». Pour elle, « c’est une façon très originale d’apprendre et de pratiquer les langues étrangères, mais c’est aussi un excellent moyen pour que des Français et des étrangers se rencontrent à Paris. »

crédits Sladjana Perkovic Bien qu’il existe plusieurs sites qui surfent sur le même concept, chez Poliglot Party on se dit différent des autres notamment par une atmosphère de soirée plutôt informelle dont laquelle le seuil d’âge des participants n’excède rarement la trentaine. On y vient pour pratiquer une langue étrangère mais surtout pour faire la fête.

Apprendre le japonais... et draguer son prof d'un soir

C’est déjà la sixième fois que Nicolas, 27 ans, viens à PoliglotParty pour pratiquer l'espagnol mais avant tout pour se divertir. C’est également le cas de Simo, 30 ans, qui admet venir à ces rendez-vous mensuels principalement pour draguer des filles.

Katy, 23 ans, est une jeune Britannique récemment arrivée à Paris pour faire des études en biologie. Elle vient pour la première fois à ce genre de soirée et se dit contente d’avoir rencontré beaucoup de monde.

crédits Sladjana Perkovic Contrairement à elle, Elodie, 26 ans, est plus ou moins déçue par le fait que la plupart de gens sont français et qu’elle ne trouve pas beaucoup d’interlocuteurs pour pratiquer l’anglais. « Même si je rencontre quelqu’un dont l’anglais est la langue maternelle, un bar c’est trop bruyant pour avoir une quelconque conversation », confie-t-elle.

crédits Sladjana Perkovic La prochaine PolyglotParty, selon nos sources, ce ne sera rien de moins qu'une croisière en bateau sur la Seine. Une façon intéressante de consolider l’apprentissage et la fête.

Retrouvez toutes les photos de Sladjana Perkovic ici