Les pêcheurs unis dans la révolte

Article publié le 3 juin 2008
Article publié le 3 juin 2008

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

La polémique sur l’entrée de la Turquie dans l’UE reste vive tandis que la Croatie, elle, prépare son adhésion. La coordination en matière judiciaire s’affine. Dernières nouvelles en direct de Bruxelles.

La Commission rejette les revendications des pêcheurs

Les professionnels européens de la pêche sont révoltés. Vendredi 30 mai, les pêcheurs ont entamé une grève en Italie, en Espagne, en Bretagne, en Normandie et en Ecosse. Ils protestent contre l’augmentation du prix du gazole qu’ils voudraient voir réduit à 40 centimes d’euro au lieu des 70 centimes actuels. Le règlement communautaire autorise les États membres à accorder jusqu'à 30 000 euros de subventions sur trois ans. Insuffisant, crient les pêcheurs, mais l'UE ne semble pas disposée à augmenter les subventions. Joe Borg, Commissaire européen aux affaires maritimes, a pour sa part, réitéré son appel à restructurer le secteur. La Commission s'est déclarée prête à collaborer avec les États membres et les parties prenantes mais uniquement si l'objectif commun vise à réduire la flotte et à en diminuer la consommation énergétique. 

Turquie : en attendant les réformes 

(Photo, Brokodil / Flickr)Olli Rehn, Commissaire chargé de l’élargissement, a répété, au cours de la 59e réunion de la commission parlementaire conjointe UE-Turquie, que l’entrée de ce pays dans l’Europe prendrait du temps. La Turquie a été à nouveau durement critiquée pour son immobilisme sur la question de la liberté d’expression. En outre, la reconnaissance de Chypre continue de poser problème. Cette question se pose à nouveau avec l'application du protocole d'Ankara qui prévoie l’ouverture des frontières douanières, des ports et aéroports turcs, à tous les Etats membres de l’Union. Et donc, à Chypre aussi. 

Vers une centralisation du code pénal ? 

Le 29 mai dernier, la commission des libertés civiles du Parlement européen a approuvé une proposition du Conseil visant à éviter qu'un citoyen condamné et interdit d’exercice de sa profession dans un État de l’Union puisse pratiquer dans un autre Etat membre. Suite à l’affaire du tueur en série Michel Fourniret, surveillant dans une école en Belgique après que cette activité lui ait été interdite en France, la commission s’est déclarée favorable à la création d'un système informatique d’échange des informations relatives aux condamnations pénales.

Les Balkans et l’UE : toujours plus proches

(Photo, Paco CTI)Le commissaire européen à l’emploi, Vladimir Spidla, a rencontré le 28 mai le vice premier ministre croate Damir Polančec. Ensemble, ils ont défini les priorités de la politique de la Croatie en matière d'emploi. Les résultats de leur entretien sont repris dans le document d’évaluation conjointe des priorités en matière d’emploi (Joint Assessment Paper ou JAP) qui examine les défis que devra relever la Craotie dans le but de préparer son adhésion à l’UE. Ils ont annoncé officiellement des avancées en matière de libre circulation des personnes, y compris dans le Montenegro.