Les nouveaux visages de Cafébabel Berlin

Article publié le 3 décembre 2014
Article publié le 3 décembre 2014

Après une résolution bureaucratique d'ampleur kafkaïenne,  Babel Deutschland, l'association qui se cache derrière l'équipe locale de Cafébabel Berlin, a élu un nouveau bureau. Nous vous présentons aujourd'hui les six membres de l'équipe berlinoise. 

Sébastien Vannier, Président

Ce que dit de lui Lilian : chef diplomatique inconstesté de Cafébabel Berlin, Sébastien mène depuis cet automne la barque de Babel Deutschland. Que ce soit en coulisses,  ou en discussion avec les chefs de projets, coordinateurs et mécènes, il sait toujours placer le bon mot et faire bonne contenance en toutes circonstances. Il dompte non seulement les fougueuses rédactrices et le réseau multinational, mais se saisit également de sa plume régulièrement. Ses articles, que le cercle babélien qualifie volontiers de cocasses, donnent même l'envie aux trublions berlinois fêtards et exténués d'aller faire un jogging. 

Lilian Pithan,  Vice-présidente et rédactrice en chef

Ce que dit d'elle Christina : en tant que rédactrice en chef, Lilian coordonne le contenu journalistique de Cafébabel Berlin. En conséquence elle planifie, motive les babéliens ou bien développe de nouveaux cycles d'articles. Mais Lilian ne coordonne pas seulement la rédaction, elle écrit aussi des articles, qui attirent l'attention des lecteurs. Par exemple, connaissant personnellement la scène électro berlinoise, ce n'est pas un problème pour elle de présenter régulièrement dans la rubrique Berlin Jukebox des jeunes pousses de la scène musicale.

Julia Korbik, Secrétaire générale

Ce que dit d'elle Tobias :  nous savons cela au moins depuis la création de l'ONU : le vrai pouvoir n'est détenu ni par les président-es ni par les premier-es ministres, mais bel et bien par les secrétaires généraux. À peine prononcent-ils un mot, que le monde entier se met en ébulition. Un jeu facile pour Julia, secrétaire générale de Babel Deutschland. Avec son ironie (le plus souvent) raffinée et ses mots (généralement) aiguisés, elle chamboule  les codes en remettant en question ce qui semble aller de soi et son contraire. La récompense : son livre (Stand Up! Feminismus für Anfänger und Fortgeschrittene) déclencha une débat dans un feuilleton du Frankfurter Allgemeine Zeitung (un des trois plus importants quotidiens d'Allemagne, à tendance conservatrice). Alors s'il vous plait, respect !

Tobias Sauer, Trésorier

Ce que dit de lui Sébastien : Tobi a déjà vécu plusieurs vies à Cafébabel. Maintenant il revient, plus motivé que jamais, pour exercer le poste hautement convoité de trésorier. Il s'agit de beaucoup d'argent, mais avec Tobi occupant cette place, nous pouvons dormir sur nos deux oreilles.  Il explore souvent  l'Allemagne et le monde, et a notamment séjourné  dans des lieux cools comme Montréal ou Aix-en-Provence. (Oui, Tobi  parle également le français, comme la plupart des Babéliens à Berlin!) Pour ses articles, ses thèmes de prédilections sont les voyages, les styles de vies et l'égalité des droits, qu'il aborde sur différents sites webs et magazines mais également sur sa propre plateforme  GoByList.

Christina Heuschen, Rédactrice sur les réseaux sociaux

Ce que dit d'elle Christiane :  Christina s'y connait avec les tendances urbaines. Lorsque des groupes inconnus deviennent célèbres sur la scène berlinoise, alors l'intérêt n'y est plus pour Christina. Ses études en culture urbaine et anthropologie citadine, ainsi que sa passion pour les vêtements, font d'elle une excellente connaisseuse de la ville.  Tout ce qui rend Berlin attirante pour le reste de l'Europe - événements culturels, scène musicale berlinoise, clubs etc. - Christina y était et en a fait le reportage pour Cafébabel Berlin.

Christiane Lötsch, Membre d'honneur

Ce que dit d'elle Julia : j'avais l'impression de connaître Christiane avant même que l'on se rencontre. On cliquait volontiers sur l'article que l'autre avait écrit, les thèmes de l'égalité des droits et de la culture nous relient. Christiane était membre en 2008 du petit mais prolifique groupe, dont la deuxième génération a créé Cafébabel Berlin, et aujourd'hui c'est un peu en figure maternelle des Babéliens berlinois que je me la représente : elle est chaleureuse, attentionnée et tient la barraque. Elle prend directement sous son aile les nouveaux Babéliens et Babéliennes. La mauvaise humeur ? L' énervement ? Christiane ne connait pas !  Pour faire court : elle est une Babélienne, dans le meilleur sens du terme, ouverte aux autres et à leurs histoires.

Envie de participer? Et bien envoyez nous un email à berlin@cafebabel.com !