Les minorités à l'honneur

Article publié le 4 juillet 2005
Article publié le 4 juillet 2005

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Zoom sur le festival « Csángó » à 80 km de Budapest qui, du 4 au 9 août 2005, célèbre en musique les traditions d’une minorité hongroise installée en Moldavie.

Politiques d’assimilation et diminution croissante des populations magyares à l’étranger ont incité deux jeunes danseurs hongrois à lancer un festival afin de présenter les us et coutumes des groupes ethniques réunis dans le Bassin des Carpates. L’idée ? Contribuer à la préservation et à la renaissance des anciennes et riches traditions culturelles des Csángós de Moldavie. Comptant aujourd’hui environ 250 000 membres, cette communauté de langue hongroise actuellement implantée en Roumanie, a survécu à de nombreuses vicissitudes au cours des siècles passés, y compris la dictature cruelle de Ceaucescu.

A l’heure de la mondialisation

2005 marque le quinzième anniversaire du festival « Csángó », qui se déroulera du 4 au 9 août à Jászberény, une petite ville à 80 kilomètres à l’est de Budapest. Depuis ses débuts modestes, la manifestation a pris une ampleur résolument internationale et métissée, recevant notamment des groupes venus de Georgie, de Finlande, de Macédoine, du Portugal, de Slovénie, d’Espagne ou du Pays de Galles. Tout au long de la manifestation, des centaines de danseurs et de musiciens originaires des quatre coins de l’Europe se rassemblent pour présenter et célébrer la diversité de leur héritage culturel, échanger leurs points de vue sur la situation des minorités, discuter de leurs problèmes quotidiens et surtout nouer des amitiés.

Outre les concerts, cours de danse, ateliers d’artisanat et expositions sont également au programme, pour la plus grande joie des milliers de visiteurs attendus. Cette année, les organisateurs ont annoncé qu’en plus de groupes régionaux hongrois, les formations en provenance de Pologne, de Turquie, de Serbie-et-Monténégro, de France (Bretagne) et même de Colombie présenteront leur spectacle de danse folklorique en costumes. Le Boban Markovic Orcestar et le célèbre Szászcsávás Band seront également présents sur la scène de Jászberény.

En plus de transmettre un patrimoine de valeurs culturelles, le festival représente l’occasion idéale de faire des rencontres amicales et festives. Le langage universel de la musique et de la danse, l’exceptionnelle diversité des traditions ethniques présentes, l’atmosphère allègre de l’événement et les sourires qui inondent les visages font de Csangó un rendez-vous unique et haut en couleurs.

15ème Festival Csángó

Jászberény, Hongrie

du 4 au 9 août 2005

www.jne.hu