Les marchands de glace en Europe : délicieuse musique

Article publié le 31 mai 2017
Article publié le 31 mai 2017

Tout comme Marcel Proust aimait sa Madeleine, la musique d'un vieux camion de glaces peut déclencher un élan de nostalgie chez toute une génération. Découvrez les souvenirs congelés des Européens grâce à notre carte interactive

Imaginez une chaude soirée d’août dans les années 90, quelque part dans le quartier Ochota de Varsovie. Malgré les murs isolés à l'amiante, la chaleur est insoutenable dans les logements sociaux. Tout à coup, une musique lointaine se fait entendre. Cette mélodie unique et mémorable résonne durement dans les oreilles des adultes. Mais elle semble avoir un effet beaucoup moins débilitant sur les enfants. Leur réaction est immédiate : avec de grands yeux et l’eau à la bouche, ils supplient leurs parents pour un peu d’argent et courent vers le camion de glaces.

Cette inoubliable mélodie, c’est celle de Family Frost, le plus grand marchand de glaces ambulant d’Europe de l’Est. Elle est désormais inscrite dans la mémoire collective de toute la génération qui a grandi en Pologne dans les années 1990 et au début des années 2000. Mais ce phénomène n’est pas exclusivement polonais : les camions de glaces sillonnent toute l’Europe.

Toute l’Europe, ou presque. Dans certaines villes, il n’y a tout simplement pas assez de demande. Prenons l’exemple de l'Italie : pourquoi se casser la tête avec un camion de glaces, alors que l’on peut se procurer de délicieuses gelato à tous les coins de rue ? 

Les camions de glaces ont une longue histoire au Royaume-Uni. Au 19ème siècle déjà, les glaces à l’italienne étaient distribuées par des charrettes tirées par des chevaux. Dans les années 1950, ce mode de transport a été motorisé. Au même moment, les premières musiques ont commencé à agacer les parents et à illuminer le visage des enfants. Dans les années 80, les camions à glaces se sont retrouvés associés à la criminalité pendant les fameuses « guerres de glaces » à Glasgow. À la place des cornets, ils vendaient carrément des armes et de la drogue. Ces camionnettes sont très vite devenues une référence culturelle et ont donné un surnom à une unité de police locale : la « Serious Chimes Squad ».

Du fait de la richesse associée à cette tradition, il n'est pas surprenant que la musique la plus populaire au Royaume-Uni soit celle de Greensleeves. Il s’agit d’une composition attribuée à Henry VIII remontant au 16ème siècle qui promet que chaque enfant reçoit avec sa glace une leçon d'histoire.

En Europe du Sud, ces traditions de camions de glaces, si elles existent, restent locales. Sur l'île de Noirmoutier au large de la côte atlantique, Marco Abregel a sillonné la même route pendant plus de 40 ans. Mais la plupart des Français avec qui nous avons parlé n'avaient aucun souvenir de ce marchand de glaces.

Rien à voir avec ce que l’on peut observer en Scandinavie, où les camions de glaces sont une véritable tradition. La plupart des pays scandinaves se rappellent du camion de glaces bleu de leur enfance. Ce camion appartient à une société suédoise appelée Hemglass, qui distribue des glaces depuis les années 1960 et a très vite conquis les marchés voisins. Aujourd’hui, on peut encore croiser Glassbil en Suède un jour de grand soleil. Mais la société a cessé d’être rentable en Finlande, et le dernier Jäätelöauto a joué son accord final en 2013.

Cela nous amène à une conclusion assez sinistre. Les camions de glaces se font de plus en plus rares en Europe. Que ce soit la faute de l'expansion des chaînes de supermarchés ou des réglementations sur les émissions de voitures, nous devrons bientôt accepter que les musiques de notre enfance ne soient plus qu’un simple souvenir.

Réécoutez ces musiques tant que vous le pouvez ! (Cliquez sur un cône de glace pour jouer la mélodie)