Les Iraniens de toute l'Europe convergent au Bourget

Article publié le 29 juin 2016
Article publié le 29 juin 2016

Les Iraniens de toute l'Europe convergent au Bourget Le 9 juillet prochain, au Bourget, aura lieu un des plus grands rassemblements de la diaspora Iranienne. Des milliers d’Iraniens, venant de toute l’Europe, et parfois de bien plus loin, sont attendus entre 12 h 30 et 21 h 30 au parc des expositions du Bourget. L’occasion pour les iraniens et leurs soutiens de par le monde de réitérer leur appel à la mise en place d’un régime démocratique en Iran.

L’an dernier, en juillet 2015, plus de 100 000 personnes avaient assisté à ce rassemblement, devenu au fil du temps un appel international récurrent. Iraniens de la diaspora, soutiens Français, Européens et mondiaux, tous étaient présents pour renouveler leur appel à la paix et à la liberté. Le tout dans une ambiance joyeuse. Pour cette édition 2016, les organisateurs attendent encore plus de monde, plus de soutiens, et plus de personnalités politiques de tous horizons et toutes obédiences, politiques ou religieuses, mais qui ont tous et toutes un point commun ; la volonté farouche de rendre à l’Iran la grandeur due à son histoire par l’instauration d’une belle et grande démocratie.

Les thèmes abordés pendant les conférences tourneront autour des sujets suivants : « Les perspectives de changement en Iran un an après les accords sur le nucléaire », et « la croissance au Moyen-Orient et la menace immédiate de l’extrémisme islamiste ». Au cours des discussions, nous pourrons entendre les témoignages de jeunes Iraniens, fraîchement échappés du régime. Leurs points de vue sur la vie quotidienne en Iran, sur les exactions commises par les pasdarans, sur les choix politiques de l’état vus de l’intérieur, seront riches d’enseignements pour tous les présents lors de cette manifestation. De plus, de très nombreuses personnalités politiques, provenant de 70 pays dans le monde, seront présentes en soutien à la résistance Iranienne. 

Rama Yade, ancienne secrétaire d’état aux droits de l’homme, Ingrid Betancourt, ancienne candidate à la présidence de la Colombie et ancienne otage des FARCS,  Patrick Kennedy, ancien membre du congrès des Etats-Unis (1995-2011), Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, ancienne ministre fédérale Allemande de la justice (2009-2013), Adrianus Melkert, ancien représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour l’Irak, Bill Richardson, ambassadeur des États-Unis après des Nations Unies et secrétaire à l’énergie des États-Unis (1997-2001), Rita Süssmuth, ancienne présidente du Bundestag Allemand (1988-1998), Horst Teltschik, ancien conseiller à la sécurité nationale de la chancelière Allemande, Giulio Terzi, ancien ministre Italien des affaires étrangères, Gunter Verhugen, ancien vice-président de la Commission Européenne…

Et bien d’autres encore pourront se succéder à la tribune. A commencer par les représentants des organisations des jeunes Iraniens et des associations Iraniennes présentes partout dans le monde. Ils évoqueront leur présent et leur vision de l’avenir pour l’Iran. Enfin, ce grand rassemblement annuel ne serait pas complet sans quelques actions symboliques rendant hommage aux martyres de la résistance. Et durant toute cette journée, musiques et arts nous accompagnerons dans une atmosphère certes revendicative, mais également festive.