Les Européens et l'alcool : check-up complet

Article publié le 27 juin 2017
Article publié le 27 juin 2017

En général, les analyses sur l'alcool et les pays européens sont bourrées de stéréotypes. Les Français boivent du vin, les Allemands de la bière et les Polonais tournent à la vodka. Mais une étude vient enfin shaker les clichés. Enfin l'occasion de prendre les Européens et leurs pêchés mignons au premier degré.

Plein de raisons sont bonnes pour se saouler. En Europe, peut-être plus qu'ailleurs les derniers évènements ont sans doute rapproché les gens de leur bouteille. Pourtant, les clichés divisent encore les Européens quand il s'agit de boire un coup. Spontanément, les uns et les autres servent du vin dans le verre à pied des Français, de la bière de la chope des Allemands et de la vodka dans le shot des Polonais.

Pour toutes ces raisons, une étude a décidé de décanter les habitudes des Européens en matière de boissons. Une vraie habitude car selon l'OFDT, les 10 premiers pays en terme de volume bu se situent sur le continent.

Dalia Research s'est intéressé aux fonds de verre des Européens et nous en dit plus sur leurs goûts. La bière reste la boisson alcoolisée la plus consommée. 57 % des sondés déclarent en avoir consommé durant les 3 derniers mois. Viennent ensuite le vin (51 %), le champagne (27 %), la vodka, le whisky, le rhum et le gin. À l’inverse, 23 % des Européens ont déclaré ne pas avoir consommé l’un de ces alcools durant les 3 derniers mois.

Les habitudes spécifiques à différents pays de l’Union européenne relevées dans cette étude confirme certains clichés et en fait tomber quelques-uns. Ainsi, le vin est l’alcool consommé le plus souvent en France. Mais les Français ne sont que les deuxièmes plus gros consommateurs de vin (55 %) loin derrière les Italiens (64 %). D’un autre côté, les Allemands ne sont pas les plus gros buveurs de bière en Europe. Bien qu’elle reste leur boisson préférée, ils ne sont que 53 % à déclarer en avoir bu durant les 3 derniers mois, un chiffre inférieur à la moyenne européenne (57 %) et derrière la Pologne (69 %), l’Espagne (69 %) et l’Italie (68 %).

Vodka, live young

Par ailleurs, Dalia note un effet de mode de certains alcools en fonction de l’âge. La vodka est en effet consommée plus souvent par les jeunes âgés d’une vingtaine d’années puis la tendance diminue fortement dans les tranches d’âges supérieures. De la même manière, la consommation de bière atteint un pic chez les trentenaires avant de diminuer. Le vin voit sa consommation augmenter régulièrement avec l’âge.

Plus de 10 000 personnes ont répondu, dans les six pays les plus peuplés de l'Union européenne. La question : « Dans les trois derniers mois, avez-vous bu ces alcools ? ». Les personnes intérrogées : des gens âgées de 18 à 65 ans. Et voilà l'addition. 

---