Les Babéliens de 2016

Article publié le 26 décembre 2016
Article publié le 26 décembre 2016

Si vous êtes fatigués d'entendre parler de Donald Trump, Angela Merkel et Emmanuel Macron, voici nos stars de l’année.

Janvier : Mai-Li Bernard

Dans le monde artistique des dessinateurs français, Mai-Li Bernard, le silence est d’or et le pinard est entêtant. Mortelle Vinasse, sélection officielle du Festival international de la BD d’Angoulême 2016, dépeint la situation de crise que connaissent trois amies au sein de leurs couples respectifs. Mortellement avinées, elles élaborent des plans ingénieux pour éliminer leurs conjoints.

 (Retrouvez notre article sur Mai-Li)

Février : Erika Lust

Nous la connaissons depuis longtemps. Erika « Lust » Hallqvist est née à Stockholm, elle a passé sa carrière à réinventer la pornographie : en essayant de montrer un autre côté, plus féministe, du sexe à travers ses films et ses livres. « De l’amour, pas du porno », en somme. Cette année, l’écrivaine suédoise et directrice a présenté sa série de courts-métrages X Confessions, à Berlin. Notre journaliste allemande a particulièrement apprécié.

 (Retrouvez notre article sur Erika)

Mars : Martin Besson 

À 18 ans, Martin avait un rêve. Il voulait rendre visibles ceux qui était toujours invisibles. Il a donc créé la plateforme média  SANS_A pour donner une voix aux SDF qui vivent à Paris. Le site web montre à quoi ressemble la pauvreté. Il montre aussi que de grandes idées peuvent aussi venir de gens très jeunes.

(Retrouvez le portrait de Martin)

Avril : Birgitta Jónsdóttir

En Islande, le Parti Pirate, dirigé par Birgitta Jónsdóttir, a surfé confortablement en tête des sondages à partir des révélations des Panama Papers sur les comptes offshore du premier ministre Sigmundur Davið Gunnlaugsson, jusqu'aux élections législatives où la formation est arrivée en quatrième position. 

(Retrouvez notre article sur le Parti Pirate)

Mai : Michelle Demishevich

Michelle Demishevich est « née femme dans un corps d’homme ». Pour les médias, elle est devenue depuis la « première femme trans journaliste de Turquie », une étiquette qui lui colle à la peau. Entre sentiment de marginalité, violences physiques et verbales, hypocrisie de la société et des médias.

(Retrouvez notre article sur Michelle Demishevich) 

Juin : Monika Brodka

La chanteuse polonaise Monika Brodka aime Varsovie et Nirvana. Elle a deux chats et elle pense qu'aller à l'église est avant tout un plaisir pour les sens. La star polonaise a sorti cette année son premier album Clashes, composé uniquement de chansons en anglais.

(Retrouvez notre article sur Brodka)

Juillet : Wided Bouchamaoui

Wided Bouchamaoui est ni plus ni moins l'une des femmes les plus influentes du monde arabe. À tel point qu'en tant que présidente de l'UTICA (Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat), elle gagnera le prix Nobel de la Paix en 2015 au sein du quartet du dialogue national tunisien.

(Retrouvez notre interview de Wided)

Août : Alexander Zaytsev 

Pas besoin d’avoir sa propre page sur Wikipedia pour devenir un Babélien. Alexander Zaytsev est un designer graphique et activiste ukrainien qui façonne Kiev et sa ville natale Dnipro bout par bout. Il a créé un nouveau plan du réseau de tramway de sa ville natale et produit lui-même des tickets collectors pour un train pour enfants – son dévouement et son énergie sont  une source d’inspiration pour les gens en Ukraine et au-delà.

(Retrouvez notre article sur Alexander)

Septembre : Sophie Walker 

Le Women's Equality Party (WEP) n'existait pas il y a 18 mois. Aujourd'hui, c'est l'une des forces politiques qui a le plus grandi au sein de la politique britannique. Nous nous sommes entretenus avec son leader, Sophie Walker, pour parler de son ancienne campagne pour la mairie de Londres, la nomination de Theresa May et sur son envie de rendre son parti obsolète un jour.

 (Retrouvez notre interview avec Sophie)

Octobre : Agnes Obel

Elle ne jamais vraiment comment elle se sent. Agnes Obel a donc décidé d’utiliser son agitation intérieure dans son art. Cette année la compositrice danoise a réalisé Citizens of Glass, un très bel album qui montre la complexité et la richesse de sa musique.

 (Retrouvez notre portrait d’Agnes Obel)

Novembre : Brahim Fares 

 Le démantèlement de la Jungle de Calais a été surmédiatisé en 2016. Ce qui l'est moins en revanche, ce sont les tombes des personnes décédées loin de leur terre natale, auxquelles va bientôt être confrontée l'Europe. Nous avons rencontré Brahim Fares, le directeur funéraire de Bab El Jenna, la seule entreprise de pompes funèbres à proximité du camp.

 (Retrouvez note article sur Brahim) 

Décembre : Captain Europe

Captain Europe, le « seul super-héros européen », a décidé de ranger sa cape et ses collants bleus au placard après sept ans de bons et loyaux services.. Portrait et rencontre avec celui qui, un temps, a voulu sauver le Vieux Continent de ses vieux démons.

 (Retrouvez note article sur Captain Europe