Les 5 endroits où "respirer" la musique à Turin

Article publié le 30 décembre 2015
Article publié le 30 décembre 2015
Berceau d'expériences musicales et de festivals internationaux, Turin ne déçoit pas, même dans ce domaine : voici les 5 endroits de la ville où se fait, s'écoute et se respire la musique.

Ses hivers brumeux rappellent l'atmosphère de la Swinging London des Clash, ses bâtiments post-industriels les endroits typiques des clubs de Berlin, sa beauté non conventionnelle est un terrain fertile pour les mélodies indie: Turin est l'une des villes plus expérimentales sur le plan musical. Vous avez manqué le Club2Club, le plus grand festival de musique électronique en Europe, avec Thom Yorke? En plus de lire notre récit du festival, voici une liste des 5 meilleurs endroits pour faire et écouter de la bonne musique.

Cap10100

Bien que ce ne soit pas un des endroits historiques de Turin, le Cap10100 est rapidement devenu un des place to be de la ville, pour son emplacement pittoresque et la qualité de ses invités. Dans un bâtiment grandiose des années 30 le long du , le Cap10110 (qui prend en fait le nom du code postal de Turin) propose des événements hebdomadaires de musique live et des concerts d'artistes du calibre des Verdena, Eagles of Death Metal, et TheGiornalisti. La salle a de plus collaboré avec le Reset Festival, qui s'occupe de promouvoir des jeunes talents et d'organiser des initiatives artistiques et culturelles dans le Piémont. Le lieu accueille également le Festival Inri, le festival indie le plus important sur la scène turinoise.

Hiroshima Mon Amour

Si le Cap10100 est né il y a peu, l'Hiroshima Mon Amour est au contraire une institution en ville, et depuis 20 ans héberge les concerts et les évènements les plus intéressants du panorama turinois. Cet endroit historique est né dans les années 80 dans le quartier Lingotto, une des zones plus populaires de la FIAT et pierre angulaire de l'histoire de Turin. Des concours pour groupes émergents aux nouveaux groupes rock et ska, d'artistes internationaux aux meilleures propositions musicales italiennes, ils ont tous défilé sur la scène de l'Hiroshima, mais vraiment tous, y compris des artistes de théatre.

Spazio 211

Le Spazio 211 se trouve via Cigna, zone périphérique en cours de gentrification qui plait tant aux turinois, et ceci contribue à donner encore plus de cachet au local. Lieu peuplé de hipster de premier ordre, c'est un des endroits qui accueille la meilleure musique à Turin, en particulier des groupes indie européens et américains, comme les Brother&Bones, et les Kitty Daisy and Lewis.

Superbudda

Située dans le complexe industriel dickensiano des Docks Dora (on se croirait dans Oliver Twist), repaire d'ateliers musicaux, clubs alternatifs et galeries de jeunes artistes, Superbudda  est un collectif créatif qui accueille des expériences musicales inernationales. Toujours à la recherche de l'artiste de niche, c'est l'endroit pour savourer du bon jazz suédois avec un verre de vin rouge, afin de conclure en beauté une longue soirée hivernale.

Supermarket

Le Supermarket plaît aux Turinois pour diverses raisons, dont l'une est son emplacement : le snobisme savoyard va au point de repousser les lieux de divertissement nocturne aux marges de la ville. La fortune du Supermarket est vite faite. A la différence des autres salles listées ci-dessus, celle-ci est plus une discothèque et elle est appelée ainsi parce que c'est un vrai supermarché sonore pour la diversité des évènements qu'elle accueille. Spécialisée dans la musique rock et électronique, c'est là que l'on trouve les plus grandes soirées nationales et internationales comme le bon Club2Club et le Twist&Shout, soirée rock'n'roll années '50

_

Illustrations de Martina Bove pour cafébabel Turin.