Le peuple, le Pape et Sarközy

Article publié le 12 septembre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 12 septembre 2008
"Les dieux, les religions, les guerres de civilisations, les armes, les drapeaux, les patries les nations, feront toujours de nous de la chair à canons". Renaud et Axel Red, Manhattan Kaboul Le Pape sera reçu aujourd’hui par Nicolas Sarkozy, qui a maintes fois annoncé son soutien à la religion et son aversion pour celle-ci. Soit.
Le souci est qu’on croirait retomber dans un schéma de Monarchie constitutionnelle, soit quelques siècles (sous terre). De son côté, la jeunesse algérienne ne prend plus de décision sans l’aval d’un Imam selon le journal Liberté de ce jour… pourvu que les jeunes européens ne suivent pas cette voie (impénétrable ?) car, comme l’écrivit un éminent romancier : « bien souvent, la promotion des grands sentiments engraisse les crapules ». Et puis, vaudrait mieux éviter une nouvelle guerre des civilisations et la mort de centaines de milliers de vies humaines… au nom des religions.