Le pape n'a plus de pain, qu'on lui donne du Kremowka.

Article publié le 31 octobre 2013
Article publié le 31 octobre 2013

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Le printemps 2013 n’eut pas encore pointé le bout du nez, que Benoît XVI décida de laisser vacante sa place papale, cette dernière se verra assise par Francois, un jésuite argentin. Retournons à Wadowice, la ville natale de Jean Paul II, leur prédécesseur ainsi qu’un avide friand du mondialement reconnu Kremowka (prononcé ‘krem-ohv-kah’).

L’origine du ‘Kremowka' reste relativement vague mais certaines sources nous laissent croire que la pâtisserie en question vienne du mille-feuille français, une création du cuisinier François Pierre de la Varenne datant du dix-septième siècle.

Il est un fait néanmoins que les petits carrés de crème gagnèrent en popularité et se répartirent sur la totalité du territoire polonais sous diverses formes et appellations.

Ainsi à Varsovie nous pouvons trouver des ‘Napoleonka', ce qui semble nous indiquer l’origine probable du gâteau, au lieu du fameux Kremowka que l’on retrouve sur le reste du pays et par conséquent à Wadowice.

C'est là que le jeune Karol Wojtyla, le futur pape Jean-Paul II, pour adoucir le goût des gris après-midi scolaires, se vit déguster les petites feuilles entrelacées de crème de manière récurrente.

Lors d’une visite à Cracovie en 1999, tel Proust et l’épisode de la madeleine, le Pape se remémora et révéla au grand public cette délicatesse de son enfance. Dès lors, un nombre croissant de touristes se sont mis à “rechercher ce temps perdu“ et le Kremowka n’a cessé d’accroître sa liste de fidèles au-delà des Tatras et de la Poméranie.

Il existe bien évidemment de nombreuses recettes pour le ‘Kremowka' mais voici celle de ma tante, née et élevée à Cracovie.

Ingrédients:

Pâte Feuilletée

600 ml de lait

4 jaunes d’oeufs

150 g de sucre

2 cuillères a café de sucre vanille

70 g de farine maltée

50 g de farine de pommes de terre (ou maïzena)

200 g de beurre

Un petit verre d’eau de vie.

Préparation:

Cuire la pâte dans un four a 220 degrés Celsius pendant quinze minutes.

Une fois sortie du four, couper la pâte en deux parties

Faire chauffer ⅔ du lait

Dans un grand bol, ajouter les jaunes d’oeufs, les farines et les sucres.

À l'aide d’un batteur mélanger le tout, en ajoutant doucement le lait jusqu’à ce que la crème épaississe.

Laisser refroidir.

Faire fondre le beurre et ajouter à la crème.

Verser et étaler la crème sur une des pâtes, utiliser la seconde pour couvrir.

Laisser refroidir au frigo pendant une heure.

Saupoudrer de sucre glace.

Votre délice papal est prêt à déguster!

(Image: (cc) Page Facebook du Kremówka)