Le gouvernement belge démissionnaire à la veille de sa présidence européenne

Article publié le 22 avril 2010
Publié par la communauté
Article publié le 22 avril 2010
Le Conseil des ministres n’aura pas duré plus de trente minutes. Le Premier ministre belge Yves Leterme se rend à l’instant chez le roi Albert II pour remettre la démission du gouvernement. Le souverain peut encore refuser cette dernière, mais cela mettrait le gouvernement en péril.

En effet, sans l’Open VLD, c'est la fin de la coalition néerlandophone qui compose le gouvernement fédéral avec ses alliés francophones. Pourtant, même si l'alliance des partis francophones du gouvernement et du CD&V reste majoritaire à la Chambre, le déséquilibre au sein du groupe flamand est une raison suffisante pour remettre en question tout le pouvoir.