Le flirt à Berlin : Top ou flop ? 

Article publié le 4 décembre 2014
Article publié le 4 décembre 2014

Les Allemands ne flirtent pas - c'est tout du moins le cliché courant. Sourire, blaguer, battre des cils, ce que les Français ou les Italiens savent faire sur le bout des doigts, les Allemands ne seraient pas aussi bons. De la passion ? Non, s'il vous plaît ! Cafébabel veut savoir de manière précise : Bat-il encore, le coeur des froids Allemands ? Et est-ce que Berlin ne sait vraiment pas flirter?

Qui veut flirter en Allemagne, peut aller directement se faire sauter la cervelle - car les Allemands (surtout les hommes allemands) s'intéressent tout autant à l'amour que la NSA à la protection des données. Un préjugé courant que chaque discussion de soirée ennuyeuse à Berlin transforme aussitôt en bruyante dispute débordante de clichés sur les genres, de stéréotypes nationaux et de dérapages émotionnels. Le flirt berlinois ? ça n'existe pas ! Et il est opportun que l'article de Cafébabel Berlin le plus cliqué depuis 2008 l'affirme : Les hommes allemands ne savent pas flirter. Surtout pas en état d'ébriété ou sous la menace de torture.

Selon des observateurs assidus de la population de la capitale, la même chose vaudrait pour les "demoiselles allemandes", dont l'hostilité aux plaisirs protestante-féministe arroserait l'imagination amoureuse de chaque homme. A part un rateau, on ne peut pas attendre grand chose - si l'élue ne prend pas la fuite en criant au premier battement du cil. C'est au plus tard à ce moment-là que dérape plus d'une dispute  de fête - les hommes allemands résistent, les femmes citent Nina Pauer et ses "hommes de douleurs". Les Européens du Sud et les Latinoaméricains sourient avec suffisance : flirter à Berlin ? Pas de problème ! Sauf pour les Allemands...

Instantanés depuis la jungle amoureuse berlinoise

Si l'on en croit les experts en amour internationaux, les Allemands sont donc tous sans exception timides, insensibles et impassibles. Pas étonnant que les taux de natalité continuent de chuter et que le nombre de foyers de célibataires augmente ! Malgré tout, à Cafébabel Berlin, nous en sommes convaincus : tout n'est que mensonge ! Berlin sait flirter  et même mieux encore. C'est pourquoi, en cette période de Noël, nous sommes partis "cueillir le guilledou" au coeur - froid -  de la jungle amoureuse, afin de piétiner le préjugé le plus répandu au monde sur les Allemands.

Et il y a des choses à découvrir : des Berlinoises par choix qui ne trouvent pas les hommes allemands crispés mais d'une "politesse" rafraîchissante. Ou l'industrie des applications de dating dont le fer de lance est Tinder. Il est connu que l'on peut entamer plus facilement une conversation avec de potentiels partenaires si l'on tient un chien en laisse. Mais que se passe-t-il avec un bébé dans les bras ? Le féminisme a-t-il vraiment tué le flirt et les Pick-up-artists sont-ils misogynes ? Certains prétendent que oui, les Allemands de l'Est sont les meilleurs hommes. Dans tous les cas, la question finit par se poser : Comment cela continue-t-il quand le flirt a finalement marché ? Par ailleurs, nous expliquons pourquoi on ne doit pas avoir peur de se ridiculiser : être cool ne suffit pas, surtout quand il s'agit d'amour.

Et bien sûr, nous avons élaboré pour vous les 10 meilleures stratégies de flirt du monde entier, afin que lors des prochaines soirées, vous puissiez aussi contribuer de manière pratique à la destruction des préjugés sur l'amour. Malheur à celui qui prétendra encore que les Allemands ne savent pas flirter !

Flirter à Berlin : Top ou flop?

Les Allemands ne savent pas flirter ? Un préjugé vieux comme le monde et malgré tout tenace. Cafébabel se présente pour piétiner une bonne fois pour toutes la misère de l'amour. Si vous croyez avoir trouvé LA stratégie de flirt, envoyez-nous un e-mail à  berlin@cafebabel.com!