Le Cirque social: Notre planéte est un terrain de jeu

Article publié le 24 mars 2016
Article publié le 24 mars 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Admettez-le, vous avez tous eu envi, au mois une fois, de savoir jongler . Oui, mais derrière cette façon plutôt cool d'attirer l'attention se cache un plus. L'un de ses bénéfices, cela a été prouvé, est d'aider les  jeunes personnes, incluant ceux qui ont le désavantage d'avoir des problèmes de concentration ou de dyslexie.

Quand l'éducircation rencontre le cirque contemporain

Le cirque contemporain a vu le jour dans les années 70 quand les artistes abandonnèrent le cirque dit: "spectaculaire et de divertissement" pour une création divertissante et artistiquement plus poussée. C'est dans ce contexte qu'a surgi l'idée du cirque social comme méthode informelle d'enseignement et l'apprentissage entre pair a surgi. Quoique encore peu répendues, ces méthodes sont de plus en plus appréciées par ceux qui tentent de palier aux difficultés d'apprentissage ou d'intégration des jeunes gens désavantagés dans le monde entier.

Contemporary circus was born in the 70s when performers left the stage to try new methods of entertainment. This is the context within which the idea of using social circus as a method of informal education and peer-based learning arose. Though not yet widely diffused, such methods are becoming more and more appreciated by researchers of learning difficulties and the integration of disadvantaged young people worldwide.

La Hungarian Juggling Association utilise les méthodes du cirque social. Elle organise deux réunion de groupes régulièrement, une au Heim Pál Hospital et une autre à Pesterzsébet. Ayant eu une attribution de subvention et l'assistance de l'ONG de fonds Norvégiens, elle organise des ateliers de cirque dans les milieux d'aide sociale pour les accompagnants de ces jeunes - nous entendons par là, les éducateurs ou autres animateurs intéressés par ces pratiques.   

Comme je travaille dans une école qui accompagne les jeunes qui ont besoin d'un accompagnement spécialisé, j'ai eu la chance de participer à l'un de ses ateliers et j'ai été stupéfaite par l'ensemble de la technique. J'ai réalisé que le cirque social avait un effet plus puissant que je ne le pensais.

Et ce n'est pas seulement apprécié par l'association de jonglage mais aussi par la méthode d'enseignement Waldorf (http://steiner-waldorf.org/pedagogie/), qui soutient l'idée que chaque enfant devrait apprendre à jongler à partir de 12 ans pour booster leur processus d'apprentissage et leur apporter une aide pour une meilleure concentration à l'école.

De plus, une grande partie des pratiquants ont réalisé les bienfaits du jonglage et lui confère un apport thérapeutique. Au Trafo, Le cirque contemporain forme souvent un tandem avec un atelier de jonglage des jeunes de Pesterzsébet.

Et sa popularité s'étend au-delà de la Hongrie; cela devient un phénomène mondiale. Ce procédé s'est developpé au Cirque du Soleil. Le projet Educircation organise aussi des séminaire, des ateliers et des visites éducatives pour les fomateurs du cirque social pour qu'ils puissent échanger sur leurs méthodes et développent leurs techniques au travers d'un partage d'expèriences.

Le jonglage et ses bienfaits thérapeutiques

Un atelier sur le cirque social, ce n'est pas simplement du jonglage, c'est un procédé bien structuré par lequel chaque participant apprend à mieux connaître son prochain ainsi que lui-même. Ils travaillent la patience et la confiance en essayant plusieurs techniques: le jonglage, le bâton du diable ou de fleurs, diabolos, les assiettes tournantes, les bolas... La liste est longue.

Au niveau physique, ce type d'activités développent les compétences motrices, sensorielles et la coordination; comme par exemple, utiliser les deux parties du cerveau en même temps et améliorer sa vision périphérique. Au niveau émotionnel, cela aide les étudiants à se relaxer, donne un sentiment de tâche accomplie et aide à contrôler sa colère ou d'autres émotions. Cela a des effets psychologiques positifs, développe l'esprit du travail en équipe et -le plus surprenant et important- aide au développement des compétences comme la lecture et l'écriture.

Le processus est simple. Après un échauffement et quelques jeux pour briser la glâce, les étudiants se mettent en quête d'appréhender différentes compétences du cirque. Il est important que la relation traditionnelle professeur/élève soit mise de côté; Après un moment les étudiants se guident mutuellement. Il est ainsi aisé d'apprendre de nouvelle astuces, l'échange avec ses pairs en est la clé.

L'atelier est ponctué par une performance où chacun à son rôle à jouer. Oublions le professionalisme, le point crucial c'est l'emphase entre le courageux nouveau venu et ceux qui l'ont aidé comme, par exemple un styliste ou un photographe. De cette façon, les aptitudes sociales sont aussi développées. Laissez de côté la compétition, place à un équipe de sport soudée; les pratiquants doivent impérativement communiquer pour que le spectacle final leur ressemble. Cela demande de la foi, de la patience, de la persévérance et beaucoup de concentration.

J'ai eu l'occasion d'assister à un des spectacles de Pesterzsébet et j'ai été époustouflé par leur travail et par la confiance qu'il émanait d'eux sur scène. Connaissant les difficultés auxquels ces jeunes gens font face dans leur vie, je considère comme un vrai miracle qu'ils aient trouvé une activité qui leur donne de l'espoir tout en leur permettant de développer leur mental, leur physique et d'améliorer leurs relations sociales - juste en s'amusant.

---

This article is from our local writers at cafébabel Budapest.