Le chiffre qui parle : six milliards de vidéos sur Snapchat

Article publié le 24 novembre 2015
Article publié le 24 novembre 2015

Il n'y a pas que les colosses du partage de vidéos comme YouTube et Facebook. Même les applications de messagerie instantanée comme Snapchat rivalisent de plein droit dans la progression continue vers un « Internet des vidéos ».

En novembre, l'application de messagerie instantanée Snapchat a déclaré avoir atteint les six milliards de vidéos vues chaque jour.

Ce qui surprend le plus, c'est la progression rapide qui a accompagné le « petit fantôme jaune », avec deux milliards de videoclips échangés quotidiennement en mai 2015, le trafic a été multiplié par trois en seulement six mois. Un trafic qui fait rêver les publicitaires. Sur l'application, dans la partie « Stories », des vidéos sponsorisées sont disponibles, ainsi que des contenus issus de partenariats commerciaux ou bien en lien avec des évènements et des lieux.

Pour ceux qui ne connaissent pas Snapchat, il s'agit d'une application pour smartphone qui permet de chatter en envoyant du texte, des photos et des vidéos à une liste prédéfinie de destinataires. La particularité ? Les messages reçus « s'autodétruisent » après quelques secondes, le temps d'un claquement de doigts (c'est ce que signifie snap en anglais). Sa stratégie gagnante est en fait la nature éphémère du chat et la très courte durée imposée aux vidéos. 

Il est difficile de comparer le nombre de vues sur Snapchat avec celui des vidéos sur Facebook ou sur YouTube, étant donnée la différence des méthodes de calcul utilisées, ainsi que l'utilisation extrêmement différente que font les utilisateurs de chaque service. Une chose est certaine : les plus de 100 millions d'utilisateurs actifs chaque jour représentent une mine d'or pour une entreprise évaluée entre 10 et 20 milliards de dollars selon les sources et qui en 2013, s'est « permise » de refuser les offres d'achat de Facebook et de Google.

La dernière mise-à-jour a ajouté de nouveaux filtres, des animations et les effets de slow motion et fast-forward. « Et pourquoi perdre en un snap la possibilité de revoir au moins une fois ces vidéos ? », se sont demandés les développeurs. Pour les snapchatter les plus frustrés, il est maintenant possible (seulement aux États-Unis) d'acheter trois replay bonus par jour pour seulement 0,99 dollars. « Un peu cher, admettent-ils, mais le temps, c'est de l'argent. »