Le chiffre qui parle : record de connexions sur Facebook

Article publié le 7 septembre 2015
Article publié le 7 septembre 2015

Le potentiel des fameux réseaux sociaux pour connecter des personnes du monde entier a largement fait ses preuves. Qui n'a pas un profil sur au moins l'un d'entre eux ? Il est même certain que la majorité d'entre nous ne se contente pas d'un seul. Et combien sommes-nous à nous connecter chaque jour ? Sur Facebook, beaucoup, évidemment.

Si l'on parle des réseaux sociaux, difficile de ne pas parler de Facebook. Il est sans nul doute le roi du monde des connexions interpersonnelles online, tant au niveau du nombre d'utilisateurs qu'à celui de la popularité. Et il l'a de nouveau prouvé récemment. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg n'est pas seulement un des plus populaires à l'échelle mondiale, avec plus d'1,7 milliard d'utilisateurs, dont 1,5 milliard qui se connectent au moins une fois par mois, il ne cesse de battre des records.

Le dernier date de la semaine dernière : 1 milliard de personnes se sont connectées en même temps. Cela signifie qu'1 personne sur 7 dans le monde était connectée sur Facebook à ce moment précis. Voici comment le créateur de Facebook a annoncé la nouvelle sur son compte :

« Nous venons de franchir une étape importante. Pour la première fois, un milliard de personnes ont utilisé Facebook sur une même journée. Lundi, 1 personne sur 7 dans le monde a utilisé Facebook pour entrer en contact avec sa famille et ses amis.

Quand nous parlons de nos données financières, nous utilisons des moyennes, mais ceci est différent. C'est la première fois que nous atteignons cette étape, et ce n'est que le début de la connexion du monde entier. »

Cependant, certains contestent le succès de Facebook. C'est le cas de John Cannarella et de Joshua A. Spechler, chercheurs à l'Université de Princeton, qui ont publié il y a un an une étude dans laquelle ils affirmaient que Facebook perdrait jusqu'à 80 % de son activité entre 2015 et 2017. Le portail GlobalWebIndex parlait aussi d'une baisse de 3% dans l'utilisation de ce réseau social en 2013. D'autres études, nombreuses, affirment que les Internautes, en particulier les plus jeunes, se tournent vers d'autres plates-formes comme Twitter, Instagram, Snapchat ou Whatsapp. Même si d'aucuns diraient qu'avec plus d'1 milliard de personnes dans le monde connectées en même temps, Facebook a encore de l'avenir devant lui.