Le chiffre qui parle : les capotes des JO de Rio

Article publié le 27 mai 2016
Article publié le 27 mai 2016

Le Comité Olympique a annoncé vouloir distribuer 450 000 préservatifs aux athlètes des JO de Rio cet été. Jouissif certes, mais surtout réconfortant face à l’épidémie du virus Zika qui frappe le Brésil.

Les Jeux Olympiques (JO) de Rio tiennent déjà un record olympique. À plus de deux mois de l’ouverture de la compétition, le Comité a annoncé vouloir distribuer 450 000 capotes aux athlètes des différentes délégations. Réconfortant voire jouissif quand on sait que chaque sportif pourra s’adonner à des rapports protégés 84 fois. 

Lors des JO d’hiver de 2014 à Sotchi, en Russie, 100 000 préservatifs avaient été distribués. La preuve que la tradition de promotion de lutte contre le sida héritée des Jeux de Barcelone est prise très au sérieux par les hautes instances du sport international. Cela dit, au regard du contexte actuel au Brésil, la distribution en masse de caoutchouc répond surtout à une autre menace qui frappe le pays : l’épidémie du virus Zika, une maladie également sexuellement transmissible. De quoi soulager tout le monde à l’arrivée.