Le chiffre qui parle : le prix pour entrer en Europe

Article publié le 2 avril 2016
Article publié le 2 avril 2016

À Athènes, il existe maintenant un véritable marché noir des migrants. Les trafiquants de personnes qui le gèrent illégalement fixent le prix pour chaque route. Alors, pour une nouvelle vie, c’est combien ? Au moins 1000 euros

Le marché ne s’arrête jamais. Celui qui introduit illégalement les migrants en Europe non plus. À Athènes, il existe maintenant un marché clandestin pour les migrants et ceux qui le gèrent ont fixé des tarifs pour chaque route. Ainsi, acheter l’espoir d’un futur meilleur coûterait au moins 1000 euros.

Selon une étude du Wall Street Journal, le chiffre de départ augmente selon la destination. Embarquer pour l’Italie correspond au tarif minimum. En effet, la Botte ne compte pas parmi les destinations privilégiées de ceux qui arrivent en Europe, il s’agit principalement d’un lieu de passage : ceux qui s’enfuient de leurs pays savent que l’économie italienne n’est pas vraiment florissante. Le prix augmente, en revanche, quand on part se réfugier dans des pays plus riches. La route balkanique pour l’Allemagne ou la Suisse, qu’elle soit parcourue à pied ou en voiture, varie entre 1500 et 2000 euros. Le prix pour atteindre la Norvège ou la Suède, toujours à travers les Balkans, grimpe jusqu’à 2500 euros.

Les montants de cette traite d’êtres humains incluent la paye du trafiquant et celle de l’intermédiaire, et varient selon la probabilité de succès du voyage ainsi que le moyen de transport. Un voyage en camion pour l’Allemagne coûterait toujours 2500 euros, à peu près. En revanche, les tarifs augmenteraient considérablement pour ceux qui choisissent l’avion : un vol pour l’Allemagne, la Suède ou la Norvège varie entre 3500 et 5000 euros. Mais l’Europe n’est pas la seule destination : le Canada aussi se trouve parmi les destinations contrôlées par les contrebandiers. Le chèque ? 14 000 euros.

La police d’Athènes est au courant de la situation et intervient quand elle peut. Mais la traite reprend tout de suite après. Sans cesse.