Le chiffre qui parle : la reine d'Angleterre veut du like

Article publié le 22 avril 2016
Article publié le 22 avril 2016

Élisabeth II, monarque constitutionnel du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, de leur territoires et dépendances, chef du Commonwealth vient d'avoir 90 ans. Et serait prête à dépenser 50 000 livres par an pour que quelqu'un s'occupe de sa réputation sur les réseaux sociaux.

Le site officiel de la famille royale britannique n'a pas l'habitude de plaisanter. C'est pourquoi lorsque Windsor a publié une offre d'emploi pour un poste de spécialiste des réseaux sociaux, l'article était formel. Lieu : Buckingham Palace. Durée : 37,5 heures par semaine. Vacances : 33 jours. Salaire : entre 45 et 50 000 livres par an en fonction de l'expérience. Et, last but not least, type de contrat : CDI.

Le candidat idéal doit avoir une bonne expérience dans la gestion de sites ou de profils populaires sur les réseaux sociaux. Il doit se distinguer par sa créativtié et ses compétences techniques afin de guider une « petite équipe de spécialistes du digital ». Une offre finalement très classique, sauf qu'on ne parle plus d'une start-up et de son crowdfunding mais bel et bien de la famille royale britannique. En chiffres, c'est 150 000 abonnés sur YouTube, 2 millions de followers sur Twitter, 345 000 sur Instagram et 3 millions de fans sur Facebook. D'ailleurs, l'article précise : « Sachez que vos contenus vont être vus par des millions ». De quoi avoir la goutte avant de publier.

Donc, si vous vous y connaissez un tant soit peu en course de chevaux et que vous savez prendre de belles photos avec un Welsh Corgi, vous êtes fait pour le job. Deadline : dimanche 24 avril.