Le chanvre pour une agriculture durable

Article publié le 7 novembre 2011
Article publié le 7 novembre 2011
Par Désirée Ketabchi Depuis mai 2011 l’utilisation du chanvre dans l’industrie alimentaire est légale en Belgique. Beaucoup de produits peuvent être fabriqués à partir du chanvre : plastique, vêtements, matériaux de construction, thé, biscuits, huile, bière et autres.
La raison de son illégalité résidait dans la confusion souvent faite entre le chanvre industriel et le chanvre indien, plus connu comme cannabis. Ils font partie de la même famille, mais il ne s’agit pas de la même plante.

Toutefois la différence principale réside dans la quasi-absence de THC – la substance psychotrope - dans le chanvre industriel. Patrick De Ceuster de l’asbl Wervel, dont la mission est d’encourager une agriculture durable, explique que la quantité de THC présente dans le type de chanvre utilisé par l’industrie alimentaire est égale à 5 milligramme par kilogramme. Des contrôles réguliers sont faits, et une réglementation européenne oblige à indiquer l’absence de THC sur les emballages de nourriture.

L’association Wervel, basée à Bruxelles, a lancé une campagne – Kan het’s met cannabis - pour promouvoir l’utilisation du chanvre mais surtout pour faire connaitre ces produits aux consommateurs. « Les biens produits avec le chanvre présentent plusieurs avantages, mais malheureusement les consommateurs en achètent peu parce qu’ils ne les connaissent pas », explique Patrick. « Il ne faut pas oublier que la culture de chanvre est écologique, car elle nécessite d’aucun pesticide », il ajoute.

La campagne de l’association bruxelloise ne s’arrête pas aux biens alimentaires, ils ont par exemple organisé un défilé de mode pour montrer les vêtements fabriqués avec du tissu tiré du chanvre. Le printemps prochain un autre sera organisé, cette fois avec des mannequins professionnels. « Il y a un seul magasin à Bruxelles qui vend ces vêtements » commente Patrick. « Il reste encore beaucoup de travail à faire pour promouvoir ces produits, pas seulement auprès des consommateurs mais aussi des entreprises et des commerçants ».

La maison du futur sera en chanvre

Les produits peut être les plus intéressants sont les matériaux de construction, grâce auxquels on peut bâtir une maison écologique. En effet les matériaux produits à partir du chanvre présentent un fort pouvoir isolant, qui se traduit en une diminution des pertes de chaleur et en une économie de chauffage et climatisation. En plus, comme les végétaux utilisent du CO2, les bâtiments fabriqués en chanvre permettent de stocker du CO2, alors que la plupart des matériaux de construction en émettent.

La Belgique n’est pas le pays le plus avancé dans ce domaine. Le Canada par exemple va bientôt lancer la production d’une voiture électrique à carrosserie en fibre de chanvre, qui permet d’alléger le poids du véhicule.

Pas de doutes que le chanvre présente différentes avantages : sa culture ne nécessite pas de pesticides, le plastique qu’on peut en tirer est très résistant et la nourriture, comme commente Patrick en souriant « c’est tout simplement plus sain ».