Le BSF à travers leurs yeux

Article publié le 19 août 2017
Article publié le 19 août 2017

La 16ème édition du Brussels Summer Festival s’est tenue du 6 au 15 août. CaféBabel y était pour vous, et nous avons demandé de l’aide pour cet article. Qui est le mieux placé pour parler d’un groupe ou d’un artiste ? Ses fans bien-sûr ! A travers des photos et des témoignages, retour sur LE festival bruxellois de l'été.

L'énergie de Goose

Pour sa première journée, la Place des Palais a vibré au son électro-pop de Goose. Ce quatuor belge a réussi à enflammer la scène du BSF au rythme de leur synthé. Formé en 2000, le groupe semble trouver des influences dans la musique de Depeche Mode. Les refrains des chansons sont chantés à tue-tête par un public visiblement conquis. Entre fans de la première heure et curieux, Goose a su mettre tout le monde d’accord : synthpop is not dead!

La générosité de Milow

Milow se donne à fond sur scène ! Le maitre mot du concert : le partage. Le public se retrouve comme le septième membre du groupe. Entouré par quatre musiciens et une choriste, le chanteur flamand a fait danser le Mont des Arts. Que ce soit dans le chant ou dans la relation avec son public, l’interprète de « Howling at the moon » est incroyable sur scène. C’est assez rare de voir un chanteur parler avec son public entre chaque chanson pour être noté. Un flamand qui chante en anglais et qui parle en français avec le public, c’est assez unique !

Le rock de The Jesus and Mary Chain

Le groupe britannique était au BSF cette année pour présenter “Damage and Joy”, son nouvel album que les fans ont attendu pendant... dix-neuf ans! Leur rock alternatif a séduit le public qui était rassemblé sur la Place des Palais. Le chanteur Jim Reid était toutefois assez timide sur scène. Il y a eu très peu d’échanges avec le public pourtant venu nombreux. Quoi qu’il en soit, le groupe écossais est de retour avec un septième album qui semble avoir conquis les connaisseurs.

La surprise de Puggy

C’était l’un des concerts les plus attendus du festival, et on n’a pas été déçus ! Puggy s’est produit sur la Place des Palais accompagné de Didier Liking & the Wings Gospel Choir. Le trio belge a joué ses anciens tubes (tel que When you know, ou How I needed you), mais également des chansons issues de leur dernier album « Colours ». Certaines chansons sont déjà bien connues du public, et les fans n’ont pas hésité à donner de la voix. Le public était venu en nombre pour assister au concert d’un des groupes belges les plus connus à l’international.

La relève assurée par Delta

Le pop-rock francophone n’a pas de soucis à se faire ! Ce duo belge, accompagné par deux autres musiciens, a assuré le show sur la scène au Mont des Arts. Il est assez rare de trouver de nouveaux artistes chantant en français, et c’est un pari réussi pour Benoît et Julien. Le groupe est venu présenter son tout premier album qui sortira le 27 octobre prochain. Entre balades et musiques entrainantes, le public n’a pas hésité à jouer les choristes. Le duo rempli d’énergie a captivé le public qui semblait être sous le charme à la fin du concert. À mon sens, c’est la révélation de ce BSF 2017 !

Les aurevoirs de Boulevard des Airs

Après presque deux ans de tournée, le groupe français Boulevard des Airs a donné son ultime représentation au BSF. Ce dernier concert était plein de sens ! Leur troisième album, leur tournée et un de leur singles s’appellent « Bruxelles » ; il était donc tout naturel de finir dans cette ville qui leur a porté chance. Boulevard des Airs (ou BDA pour les intimes), c’est neuf musiciens sur scène qui se donnent à fond. Avec son dynamisme qui lui est propre, le groupe a enflammé le Mont des Arts. Le public s’est laissé prendre au jeu de se baisser, sauter, chanter… au plus grand bonheur du groupe a quitté la scène sur « Ce n’est qu’un au revoir » !