Le Babé-lien du lundi

Article publié le 15 janvier 2008
Publié par la communauté
Article publié le 15 janvier 2008
Comment exercer une fonction critique dans l’espace public ? Entretien de l’historien Gérard Noiriel avec la revue La Vie des Idées. Gérard Noiriel est historien. Directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, il y anime un séminaire sur la « socio-histoire des relations de pouvoir (XIX°-XX° siècles) ».
Ses recherches, à la croisée de l’histoire et de la sociologie, l’ont amené à s’intéresser, notamment, à l’histoire du monde ouvrier, de l’immigration, à celle du concept de nationalité ou encore des procédures « d’identification » au sein des sociétés contemporaines. Dans un entretien qu’il a accordé à la revue La Vie des Idées, il tente de faire le point sur près de trente années de travail scientifique et d'engagement civique. Il décrit plus particulièrement les problèmes rencontrés par les intellectuels lorsqu'ils interviennent dans l'espace public. Admettant un échec dans la lutte contre la rhétorique nationaliste et identitaire qui semble avoir gagné les esprits depuis les années 1980, il met en évidence la difficulté, pour les scientifiques, et singulièrement les historiens et les autres spécialistes de sciences sociales, de restituer leur savoir au monde social et d'être compris, sinon entendus. Il éclaire ainsi les enjeux scientifiques et politiques des débats actuels autour de la question de « l’identité nationale », objet de son dernier ouvrage.

http://www.laviedesidees.fr/IMG/pdf/20080108_noiriel_entretien.pdf