L'assemblée générale Erasmus Mundus

Article publié le 18 juillet 2012
Publié par la communauté
Article publié le 18 juillet 2012
Comme je vous l’ai expliqué précédemment, je suis un étudiant Erasmus Mundus. Lorsque j’ai reçu ma lettre d’acceptation, il y avait un petit papier présentant l’association des étudiants et anciens étudiants de ce programme : Erasmus Mundus Association and Alumni. Durant le mois de juin, j’ai assisté à leur Assemblée Générale à Prague (République Tchèque).

poster Tout a commencé le soir du jeudi 21 juin lorsque je suis atterri à l’aéroport de Prague. Je ne sais pas trop comment aborder cette Assemblée Générale étant donné que je ne connais pas très bien le fonctionnement de cette organisation. Je suis partagé entre le sentiment d’être en vacances (j’avais quitté Londres une semaine plus tôt) et l’envie de m’investir avec sérieux dans cet événement. Si si sérieux ! Le transport, le logement et la nourriture étant entièrement payé, je me vois mal me tourner les pouces…

Après une bonne nuit de sommeil à l’hôtel, je me présente le lendemain matin à l’Université Charles de Prague où se tient l’AG. Le hall d’entrée est plein à craquer de jeunes et moins jeunes à l’allure variée. Ici l’élégant costume cravaté croise le pantacourt sans aucun problème. Le temps de récupérer mon badge et mon sac rempli de goodies, je remarque qu’un certain nombre de personnes se connaissent déjà. Je m’assoie dans l’amphithéâtre et m’attèle à la lecture de diverses brochures de mon sac. Je fais ainsi connaissance avec la revue publiée par l’association : EMANATE. Dans ce numéro consacré au sport, je découvre des articles très intéressants écrits par des étudiants ou anciens étudiants Erasmus Mundus. Je parcours également le prospectus présentant l’université de Prague, un plan de la ville et le programme très dense des 2 jours.

La journée est ouverte par le président de l’association qui est un ancien étudiant EM et membre fondateur de l’association. Il souhaite la bienvenue aux 200 personnes présentes et se satisfait de la venue de Jordi Curell (Directeur pour l'enseignement supérieur et les relations internationales, DG éducation et culture à la Commission européenne ouf !) et de Katarina Nevedalova (eurodéputée socialiste, membre de la commission de la culture et de l’éducation au Parlement européen re-ouf !). Ils sont venus pour discuter du nouveau projet de la Commission Européenne : Erasmus for All ; le problème est que les étudiants Erasmus Mundus ne sont pas d’accord. Les discours d’entrée s’enchaînent à un rythme effréné, le besoin d’une pause-café se fait ressentir. Nous sommes tous stoppés dans notre élan lorsqu’il est annoncé que nous devons prendre part à un jeu pour mieux nous connaître. J’avoue 200 personnes c’est chaud à assimiler. Les règles du bingo « social » sont annoncées, je dispose d’une feuille avec un tableau rempli de caractéristiques du style : « j’ai vu toutes les saisons de Friends », « j’ai les yeux verts », « j’aime la pizza », « j’aime pas les bébés »… Le but est d’aligner 5 caractéristiques. Lorsque le top départ est lancé tout le monde se jette sur tout le monde. A la volée une italienne arrive à me faire croire que j’ai les yeux verts tandis que je trouve un homme avec un cravate rouge. Vous l’aurez compris la pause-café sera du grand n’importe quoi mais les bases de l’AG sont posées.

Le retour dans l’amphithéâtre est mouvementé mais cela se calme rapidement à l’écoute des statistiques sur les étudiants Erasmus Mundus. J’apprends par exemple que nous avons été 168 candidats à la bourse Erasmus Mundus en France (tous masters EM confondus) et que seulement 33 ont été retenus sur liste principale dont 15 garçons. Je l’ai échappé belle… Après cette petite brève chiffrée nous avons écouté et posé nos questions aux 2 représentants du projet Erasmus for All. Erasmus pour tous (en français) est le nouveau programme de l’Union Européenne pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport proposé par la Commission Européenne. Outre une « augmentation substantielle des fonds alloués au développement des connaissances et des aptitudes professionnelles » ce projet vise à renommer tous les programmes d’éducation et de formation (Erasmus, Erasmus Mundus, Leonardo…) sous une même appellation unificatrice : Erasmus for All (EfA). Le principal problème soulevé pour les étudiants EM étant que l’image de marque d’excellence Erasmus Mundus disparaitrait. L’association EMA a entamé le processus de rébellion puisque le projet est actuellement discuté au Conseil et au Parlement Européen qui prendront la décision finale. Les échanges entre les différents interlocuteurs sont musclés mais restent cordiaux, chacun repartira avec son propre opinion et ses propres vérités.

officiels Après le déjeuner-buffet, nous enchainons avec une présentation longue et exhaustive des différents services, réseaux ou autres communautés de l’association. Le nombre de possibilités de rencontrer, d’échanger et de collaborer avec des étudiants ou des travailleurs experts en leu demande est tout simplement fascinant. Pour illustrer cela on peut présenter l’initiative Realise It qui permet aux membres de l’association de lancer leurs projets entrepreneuriale ou pas avec l’aide d’autres membres experts dans leur domaine. Après une pause-café, l’ambiance se détend peu à peu lorsqu’une américaine nous fait faire des exercices physiques étranges… Enfin pour bien finir la journée de travail, nous nous offrons un mini-défilé de nations. Tels des athlètes fiers de représenter leur pays, quelques étudiants habillés en costumes traditionnels et munis de drapeaux font le tour de l’amphithéâtre en dansant. Chaque continent est représenté et chacun explique quelques us et coutumes des dits pays.

Pour la soirée, nous sommes conviés sur un bateau à une réception ; l’occasion pour moi de rencontrer des personnes étonnantes. L’un des plus marquant restera cet étudiant argentino-espagnol aux origines françaises qui nous dispensera pendant deux soirées d’affilés des conseils sur la dégustation de vin puisque son master est spécialisé en vin.

corée Le lendemain matin, les représentants de tous les programmes Erasmus Mundus se réunissent pour échanger sur leurs rôles respectifs. Ceci est suivi d’une pause-café international où je peux goûter des biscuits de porc chinois avec de la pure téquila mexicaine. Bof bof le mélange ;) Le reste de la matinée représentait le temps fort de l’Assemblée Générale avec le vote fastidieux du nouveau statut de l’association. En tant que bons étudiants nous nous plaignons facilement de ce long et intense vote alors que les anciens se plaisent à rappeler que le sérieux de l’institution en dépend. Après 2 heures de débat, la session est close avec seulement une ligne à retravailler pour l’équipe des affaires internes. L’après-midi sera une bonne occasion pour moi de prendre notes des différentes possibilités de m’engager au sein de cette association qui aura su convaincre en à peine 2 jours.

groupe

Crédits photos: Luca Lo Re (www.lucalore.com) and Matthew Sharp (matthew.j.sharp1@gmail.com)