L'Air de rien

Article publié le 6 février 2012
Publié par la communauté
Article publié le 6 février 2012
Aujourd'hui, donc le 6 février 2012, le duo versaillais mi-roux mi-brun sort leur huitième album. Pour un groupe qui avait choisit le nom d'une compagnie de téléphonie mobile à la base, c'est pas mal. Surtout quand on sait que Phœnix est né d'une de leurs antennes. Bon, on va pas se mentir, l'album on l'a pas.
On a juste fait les kitdotcom sur Grooveshark et YouTube pour voir comment se présentait l'opus. Et puis on a décidé de chroniquer l'album en souvenirs. C'est bizarre. Perso, , la première fois que je les ai vus, c'était sur +, lors d'un live privé à l'occasion de la sortie de leur premier-vrai album, . En 98, j'avais 12 ans, le premier single de et je collais mes vignettes sur . Bref, pour moi 1) Air, c'était trop court pour être le nom d'un groupe, 2) La pochette du disque ressemblait beaucoup trop à un jeu vidéo 3) C'était la musique qu'on passait dans les ascenseurs.

AirCanal Moon SafariLou Begamon premier album Panini*

Donc Air, j'ai oublié, préférant m'attacher aux morceaux de ceux qui avait un vrai message à passer, avec des noms tout aussi courts (IAM) mais avec de vraies pochettes et qui ne faisaient surtout pas de la musique pour ascenseur mais pour cage d'escalier. Puis de toute façon, quand je collais la sale tronche de sur la case "", ce que je voyais sur Canal, c'était deux mecs habillés comme en train de se palucher sur une antenne de télé pour faire exactement les mêmes sons que Bioman. J'ai bien vu comment , alors raconter ça dans la cour de récré, c'était finir gardien de but au Mondial de l'école.

Trifon Ivanovcapitaine de l'équipe de BulgarieEmile et ImagesLes Inconnus se sont foutus de la gueule de Dorothée à l'époque

Franchement des mecs qui se trémoussent autour d'un canal hertzien et qui tapent dans les mains en criant "", ça faisait pas un peu enculeur de mouches à l'époque ? Je sais pas, j'avais 12 ans. Et c'était peut-être un courant, Air. Après tout. Ce que je sais, c'est que comme tout le monde, j'ai trouvé qu'c'était un nom de scène tout pourri, que ça valait pas mieux de se trémousser sur à Urban Peace que sur une antenne TV et que avait ringardiser

Sexy boy Ol'kainry,CendrillonSully SefilRoyal Wear.

Live dans feu l'émission "L'espace libre" sur Canal+, le 16 janvier 1998. Air interprète le morceau, "Sexy Boy"

Puis comme certains, je peux enfin (à peu près) expliquer ce que c'est que de la pop-électro teintée de rock-psyché, qui est , ce que ce sont que des "" et que "" était un terme des années 1950. Enfin, comme peu, je suis allé voir en famille, pour le réveillon de Noël. Et j'ai su d'où venait la fameuse affiche accrochée à côté de la télé du salon, qui m'avait un temps chamboulée quand j'avais 12 ans, en 98, alors que je collais mes affiches Panini. de ce bon vieux . L'Air de rien, en 98, j'en connaissais des choses. C'est pour ça que j'ai jamais fini aux buts dans la cour de récré.

Alejandro Jdorowskyinfluences graphiquesNouvelle vagueHugo Cabret,Le voyage dans la LuneGeorges Méliès

*Pour les curieux du lien, cliquez-dessus et allez voir combien le mec vend son album. Juste comme ça hein.

Clip du morceau "Le Voyage dans la Lune" de Air sur l'album du même nom

Ce jet a été écrit sur

Air - La Femme d'argent

Ol'Kainry& Jango Jack  - Champagnons

Sully Sefil - J'voulais

Matt Houston & Lord Kossity - Cendrillon du Ghetto