La traductrice du mois d'avril

Article publié le 27 mai 2016
Article publié le 27 mai 2016

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Le mois dernier, Andrea a traduit plusieurs textes… et ce, sacrément bien ! Dans cette interview nous avons pu apprendre à mieux la connaître. Dans ses rêves, elle présente des exposés devant des troupeaux de moutons. Une fois éveillée, elle étudie à Berlin.

Café Babel : Peux-tu te présenter en deux mots ?

An­drea Schin­del : Pas vraiment.

CB : Que fais-tu dans la vie ?

AS : J'étudie la communication et le français à la Freie Universität de Berlin.

CB : Quel est ton plat préféré ?

AS : Les crêpes avec de la compote de pommes.

CB : Quelle est ta nationalité préférée en Europe ?

AS : La nationalité portugaise ! Quand je suis allée au Portugal l'automne dernier, tous les gens étaient si incroyablement gentils, serviables et faciles à vivre... Leur superbe côte Atlantique et le beau temps doivent y être pour quelque chose. Les sandwiches portugais sont également absolument remarquables ! Mon préféré : le Tosta Mista.

CB : Quand as-tu écrit ton premier article pour Café Babel ?

AS : Le 24 avril 2014, j'ai traduit vers l'allemand un article français sur la nouvelle génération de journalistes en Roumanie. Sur un groupe Facebook, je suis tombée sur un message de Café Babel Bruxelles et j'ai tout de suite participé.

Nos rédacteurs doivent encore peaufiner leurs connaissances linguistiques.

CB : Quel est le rêve le plus fou que tu aies jamais fait ?

AS : J'étais dans une immense peau de citron et je longeais la rivière Ryck, à Greifswald, ma ville natale. Ce faisant, j'ai présenté un exposé sur les médias tunisiens devant un troupeau de moutons et de chèvres.

CB : En un mot, que représente Café Babel pour toi ?

AS : Des expériences.

CB : Quelle est ta rubrique préférée sur Café Babel, et quel est ton auteur préféré ?

AS : J'aime bien lire les articles de société parce qu'ils sont très différents, beaucoup plus concrets que ceux que l'on peut lire dans d'autres journaux ou magazines. Je n'ai pas encore d'auteur préféré, c'est encore trop tôt pour ça.

CB : Quelle est la chose la plus bête que tu aies jamais faite ?

AS : Avoir dû courir quatre fois à la CAF parce que j'avais rempli des documents sans l'aide de mes amis français.

CB : Quel est le plus bel endroit que tu aies découvert en Europe ?

AS : Les thermes de Budapest, la nuit, en hiver. Le mélange des vapeurs, du ciel étoilé et de l'eau très chaude et relaxante, c'est vraiment quelque chose qui sort de l'ordinaire.

CB : Que représente l'Europe pour toi ?

AS : D'innombrables lieux à découvrir et à aimer. Une indépendance totale, vu qu'on peut facilement étudier ou travailler dans un autre pays. Plein de nouveaux amis grâce à ma merveilleuse année Erasmus passée à Lille. Et la paix, aussi.