La signification politique de la moustache turque

Article publié le 11 décembre 2015
Article publié le 11 décembre 2015

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Il y a une chose qui semble ne jamais passer de mode chez les hommes turques : c’est la pilosité faciale. Mais ici, la moustache n'est pas qu’ un accessoire de mode! Le symbolisme d’un certain type de moustache a un degré de puissance qu'un étranger non averti ne devinerait jamais.

La Puissance de la moustache

Tandis que la pilosité faciale est devenue très tendance ces dernières années dans les pays occidentaux (pensez au phénomène de la barbe « Hipster »), en Turquie, avoir une belle moustache est à la mode depuis des décennies! Dans les grandes villes, vous êtes susceptible de voir davantage de visages rasés, mais à la campagne, avoir quelques poils sous le nez est toujours un « must». En Turquie, on dit que les hommes portent des moustaches pour paraître plus forts et pour exprimer leur virilité. Cela semble être un phénomène normal puisque on observe des pratiques similaires dans la nature : les animaux qui veulent avoir l’air plus forts redressent leurs plumes ou leur fourrure. Une moustache représente la puissance et l'honneur, mais elle a avant tout une signification politique! À un degré raisonnable, la forme de la moustache d'un homme peut vous indiquer si vous avez affaire à un nationaliste ou à un gauchiste.  A partir de quel moment  la forme de votre moustache commence-t-elle à indiquer vos préférences politiques? Et quel style signifie quoi exactement?

La naissance d'une tradition

La signification politique de la moustache en Turquie remonte au 19ème siècle. On peut identifier Les Tanzimat, période de l’époque Ottomane visant la modernisation de la Turquie, comme le commencement de cette tradition. Les partisans et les adversaires de ces réformes arboraient différentes coupes pour montrer de quel côté ils étaient. Les défenseurs laissaient pousser leur barbe et  leur moustache, tandis que les adversaires se rasaient le visage. C’est comme cela qu’ une nouvelle tradition est née.

Ülkücü

La moustache du MHP, appelée le «Ûlkücü» en Turc, est typiquement portée par les nationalistes. L'extrémité de la moustache se prolongent sur les côtés tel un fer à cheval. Selon certains, il représente le "Milliyetçi" (le nationaliste), parce que la forme de la moustache ressemble à la lettre M. D'autres la voient comme la forme d'un croissant de lune, exprimant ainsi spécifiquement le nationalisme. Au final, ces hommes portent une partie du drapeau turc sur leur visage. Dans les années 70,  les formes de moustache ont même été utilisées pour désigner les victimes de massacres.  Entre 1976 et 1980 a eu lieu une période de chaos et de violence politique en Turquie. Les porteurs d'Ülkücü appartenaient généralement à l'organisation nationaliste «Les Loups Gris», un groupe fasciste aux liens étroits avec le MHP. Les membres de cette organisation avaient l'habitude de s'engager dans des massacres de rue, assassinant les intellectuels de gauche et les activistes libéraux. Leurs victimes étaient reconnaissables par l'absence de moustache «Ülkücü».

Le style gauchiste

L’aile gauche préférait les moustaches épaisses style «morse» qui couvraient seulement la lèvre supérieure. Ce style est inspiré par le défunt Chef soviétique Staline. Chez les Kurdes, ce style est particulièrement populaire.

La moustache en amande

Une moustache religieuse conservatrice est coupée, ne couvre pas la lèvre supérieure et ne tombe pas sur les côtés. En Turc, ce style s'appelle «le Bıyık de Badem» (la moustache en amande).  Le Président actuel Erdoğan a ce type de moustache, ainsi que l'ancien Président Abdullah Gül.

En revanche, un visage propre et rasé n'a jamais représenté d'affiliation politique particulière. C'est d’ailleurs la raison pour laquelle  il était autrefois exigé, pour de nombreux emplois publiques, de raser complètement son visage. Avec un visage propre, il est impossible de voir vos préférences politiques et vous aurez un aspect neutre. Aujourd’hui, on permet aux hommes de se laisser pousser les moustaches, les favoris et la barbe.

La moustache, un business en plein essor

Comme mentionné auparavant, au Moyen-Orient, la moustache représente la puissance et l'honneur. Rien d'étonnant à ce que les hommes du monde arabe, où les moustaches sont considérées comme véhiculant la sagesse et la maturité, affluent à Istanbul pour se faire poser des implants de moustache! Il y a plus de 250 chirurgiens pour les implants de barbe à Istanbul et leur nombre est en perpétuelle augmentation. Les entreprises répondent à la demande d’une manière intelligente. Il est même possible d'acheter un «package pour touristes» : tandis que le papa obtient la moustache de ses rêves, le reste de la famille se dorent sous le soleil de Turquie! Le business de la moustache est vraiment en plein essor! Traditionnellement, une belle moustache était un symbole de statut social élevé, mais la moustache n'a pas perdu de sa popularité dans la majeure partie du monde arabe.

Seules les barbes « Hipster » sont acceptées

En Turquie, la moustache perd cependant de sa popularité. Durant la période de l'empire Ottoman et dans les premières décennies de la République turque, les pratiques en matière de poils étaient un moyen important de définir son allégeance à l'état. Aujourd'hui, c'est principalement les hommes turcs entre deux âges qui portent la moustache. Chez les jeunes, Il y a de moins en moins de porteurs de moustache. Les jeunes Turcs trouvent la moustache démodée, peut-être parce qu'elle leur rappelle la période Ottomane.Pour eux, Ottoman équivaut à vieux et désuet et ce n'est pas ce qu'ils veulent représenter. Ils veulent montrer qu'ils sont occidentaux et modernes, et porter une moustache ne va pas de pair avec cette idée. Donc, maintenant, seules les barbes de style « Hipster » sont admises!