La saison des festivals a débuté en Belgique

Article publié le 3 juillet 2014
Article publié le 3 juillet 2014

L’été en Belgique, ça rime avec festival. Le plat pays foisonne d'évènements musicaux en tout genre. Café Babel vous propose un dossier spécial festival pour vous en mettre plein les oreilles.

« Waar is da’ feestje ? » « Hier is da’ feestje ! » Si vous avez déjà en­tendu ces phrases, vous avez peut-être déjà foulé le sol de l’un des nom­breux fes­ti­vals que compte la Bel­gique. En été, au­cune ex­cuse n’est va­lable pour rater l’un de ces évè­ne­ments. Du métal à l’élec­tro en pas­sant par la « mu­sique du monde », il y en a pour tous les goûts. Voici un aperçu (non ex­haus­tif) des prin­ci­paux fes­ti­vals de mu­sique du plat pays :

Gras­pop : le métal en force

Dates : 27-29 juin

Têtes d’af­fiche : Black Sab­bath, Slayer, Na­palm Death, An­thrax, Limp­Biz­kit

Mal­gré des condi­tions mé­téo­ro­lo­giques peu fa­vo­rables, 130 000 per­sonnes se sont ren­dues au Gras­pop, le fes­ti­val consa­cré au métal. De grandes poin­tures étaient en ren­dez-vous de la 19e édi­tion. On no­tera la pré­sence de Slayer, l’un des groupes cultes de trash métal. An­thrax a aussi in­ter­prété un cover d’Anti-so­cial de Trust. Ozzy Os­bourne et son Black Sab­bath ont clô­turé le fes­ti­val avec leur cé­lèbre An­droid.

Werch­ter : af­fiche de stars

Dates : 3-7 juillet

Têtes d’af­fiche : Me­tal­lica, Pearl Jam, Arc­tic Mon­key, Strypes

Prix :     ti­cket 1 jour : 88,50 €

                pass 4 jours : sold out

Werch­ter, c’est un mas­to­donte dans l’his­toire des fes­ti­vals belges. Il fête cette année sa 40e édi­tion. Élu « meilleur fes­ti­val au monde » à six re­prises par l'ILM (In­ter­na­tio­nal Live Music Confe­rence), cet évè­ne­ment mu­si­cal re­groupe les grands noms de la scène mu­si­cale ac­tuelle. Les King of Leons sont des ha­bi­tués de cet évè­ne­ment : en huit ans, ils ont par­ti­cipé à six édi­tions. Le fes­ti­val at­tend 88 000 per­sonnes par jour, ago­ra­phobe s’abs­te­nir donc. Avec son nou­veau cam­ping de 30 000 places, Werch­ter a le plus grand cam­ping de Bel­gique.

Les Ar­dentes : l’al­ter­na­tive lié­geoise

Dates : 10-13 juillet

Têtes d’af­fiche : Mas­sive At­tack, Stro­mae, MIA, Shaka Ponk, Selah Sue, Vi­ta­lic

Prix :     ti­cket 1 jour : 60 €

                pass 4 jours : 120 €

                pass 4 jours + cam­ping : 120 € + 10 €

Les Ar­dentes or­ga­nisent leur neu­vième édi­tion avec plus de 80 groupes ré­par­tis sur trois scènes. Les ama­teurs de mu­sique pour­ront se rendre dans la cité ar­dente pour dé­cou­vrir no­tam­ment Mas­sive At­tack groupe de trip-hop de Bris­tol. Stro­mae vien­dra éga­le­ment fou­ler la scène pour le plus grand bon­heur de ses fans. La Coupe du monde n’est pas ou­bliée : la fi­nale sera re­trans­mise sur écran géant. La ce­rise sur le gâ­teau pour les fes­ti­va­liers se­rait d’as­sis­ter à la vic­toire des diables rouges. Af­faire à suivre…

Dour : po­dium riche en dé­cou­vertes

Dates : 17-20 juillet

Têtes d’af­fiche : Dé­troit, NAS, Phoe­nix, The Hives, Mr Oizo

Prix :     ti­cket 1 jour : 55 €

                pass 4 jours : 115 €

Planté au mi­lieu des ter­rils de la pro­vince du Hai­naut, Dour est l’oc­ca­sion de faire des dé­cou­vertes pour un prix assez rai­son­nable. Plus de 250 groupes se pro­dui­ront sur sept scènes dif­fé­rentes. Au­tant dire que vous avez l’em­bar­ras du choix. The Last Arena ac­cueille les têtes d’af­fiche et la Can­ni­bal stage est consa­crée au métal. Le pu­blic belge aura éga­le­ment l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir pour la pre­mière fois en live le nou­veau pro­jet de Ber­trand Can­tat, Dé­troit.

To­mor­row­land : la scène in­ter­na­tio­nale de l’élec­tro

Dates : 18-20 juillet et 25-27 juillet

Têtes d’af­fiche : Afro­jack, David Guetta, Avi­cii, Steve Aoki

Prix : sold out

Pour son dixième an­ni­ver­saire, le To­mor­row­land met les pe­tits plats dans les grands : le fes­ti­val élec­tro n’aura pas lieu un, mais deux week-ends. Des per­sonnes du monde en­tier se ras­semblent près d’An­vers pour écou­ter tout type de mu­sique élec­tro­nique. Ce fes­ti­val a connu une per­cée im­pres­sion­nante ces der­nières an­nées. Il n’a fallu que quelques heures pour que les 2 X 180 000 ti­ckets soient écou­lés. En­cou­ragés par le suc­cès ren­con­tré en Bel­gique, les or­ga­ni­sa­teurs ont dé­cidé de re­pro­duire le concept aux États-Unis.

Es­pe­ran­zah : un autre monde est pos­sible

Dates : 8 – 17 août

Têtes d’af­fiche : Manu Chao, Fauve et Ayo

Prix :     ti­cket 1 jour : entre 36 et 39 € (entre 28 et 31 € en pré­vente)

                pass 3 jours : 82 € (65 € en pré­vente)

Manu Chao sera la tête d’af­fiche de la pre­mière jour­née de ce fes­ti­val mul­ti­cul­tu­rel et fa­mi­lial. Plu­sieurs cam­pagnes de conscien­ti­sa­tion se­ront or­ga­ni­sées pen­dant la durée de l’évè­ne­ment. Les vi­si­teurs pour­ront par exemple se rendre dans le musée du ca­pi­ta­lisme. La mu­sique du monde est mise à l’hon­neur lors de cette ma­ni­fes­ta­tion or­ga­ni­sée dans l'ab­baye de Flo­reffe. L’Es­pe­ran­zah, ce n’est pas que de la mu­sique : des re­pré­sen­ta­tions d’arts de rue et des pro­jec­tions de films se­ront éga­le­ment au ren­dez-vous.

Puk­kel­pop : le bon com­pro­mis

Dates : 14 – 16 août

Têtes d’af­fiche : Por­ti­shead, Out­kast, The Na­tio­nal, Queens of the stone age,

Prix :     ti­cket 1 jour : 91,60 €

                pass 4 jours : sold out

Créé en 1985, le Puk­kel­pop est un autre di­no­saure de la scène mu­si­cale belge et in­ter­na­tio­nale. Avec une af­fiche de plus de 200 groupes, ce fes­ti­val offre un large éven­tail de styles mu­si­caux. Les amou­reux de la mu­sique pour­ront écou­ter de grands noms comme Queens of the stone age ou Por­ti­shead. Si vous ache­tez votre ti­cket en ligne, vous pour­rez ob­te­nir un ti­cket aller/re­tour gra­tuit en train pour aller écou­ter vos groupes pré­fé­rés.

Vous n’avez pas pu par­ti­ci­per à l’un de ces fes­ti­vals ? Café Babel a créé un dos­sier spé­cial fes­ti­vals afin de ne pas rater une miette des évè­ne­ments mu­si­caux de cet été.