La rumba de « Ojos de Brujo » chauffe la soirée à Place Lux

Article publié le 10 septembre 2011
Article publié le 10 septembre 2011
Par Désirée Ketabchi À l’occasion de la 2ème Convention des Jeunes sur le Volontariat, plusieurs groupes musicaux sont venus à Bruxelles pour égayer la soirée des nombreux jeunes qui habitent la capitale européenne. À l’affiche « Ojos de Brujo », Al Doyle et d’autres groupes.

Photo © ChALLeN12 / Flickr

J’ai découvert le groupe espagnol Ojos de Brujo, en français "Yeux de sorcier", jeudi soir dernier sur l’Esplanade du Parlement européen. Les artistes du groupe définissent leur musique "jipjop flamenkillo", un mélange de hip hop et flamenco, mais ce sont bien plus les styles musicaux qu’ils fusionnent. Le rythme de la rumba se faisait bien distinguer jeudi soir devant le Parlement. En fort contraste avec la pluie bruxelloise, ce rythme chauffait les cœurs des personnes présentes et me rappelait la diversité culturelle de notre chère Europe.

Un groupe engagé

Ojos de Brujo étant un nom intriguant pour un groupe musical, je suis allée voir ce qu’en disait la source infinie d’informations qu’est Wikipédia. Et bien, parait-il que le choix du nom renvoie à leur engagement social : le sorcier approfondit les questions pour révéler la vérité.

Lors du concert à Place de Luxembourg le groupe de Barcelone a bien montré son engagement; il n’a pas raté l’occasion de se retrouver face à un public jeune pour montrer leur soutien aux indignés espagnols, partis le 26 juillet dernier de Madrid pour rejoindre Bruxelles à pied.

Il ne faut pas pour autant en arriver à conclure qu’ils sont engagés politiquement, leurs textes parlent de pauvreté et des problèmes sociaux de nos sociétés, et leur musique nous rappelle l’entremêlement de nos cultures. Bon choix donc pour un événement qui célébrait le volontariat européen.