La recette secrète d'un apéritif spécial? Les langues,  of course

Article publié le 21 mai 2015
Article publié le 21 mai 2015

Nous voulions exercer nos langues étrangères. Nous avons trouvé une soirée ponctuée de musique, de plats appétissants, et surtout de nouvelles personnes à connaître! Voici le récit de l'apéritif linguistique de Cool Languages: #tucosaparli?

Quartier San Salvario, Area Cafè, vers les 20h d'un mercredi comme tant d'autres. Nous passons l'entrée du bar et nous nous approchons du comptoir, déjà prêts aux phrases rituelles: quelque chose à boire/manger? En fait, non. Un jeune Espagnol s'approche directement de nous et, en souriant, la première question qu'il nous pose: qu'est-ce que vous parlez? Nous étions préparés, c'était justement pour cela que nous étions venus.  Dévoilez-lui les langues que vous souhaiteriez pratiquer et lui prépare pour chacun une étiquette sur laquelle il collera les drapeaux représentants vos compétences linguistiques. Je me trouve avec Carolin, Veronica et Alexander, quelques-un des rédacteurs de CaféBabel Torino, et nous venons de recevoir notre 'passeport' pour participer à l'apéritif linguistique organisé par Cool Languages, “une communauté de personnes qui aiment les langues, les étudient, les enseignent ou, simplement, les connaissent et apprécient de povoir partager cette passion”, comme ils se définissent sur le site (pour ceux qui veulent en savoir plus, pour les informations sur quand-comment-pourquoi nous vous conseillons de ne pas manquer notre discussion en vidéo avec Amor, la personne qui a donné vie à la communauté). Notre voyage vers des destinations internationales peut donc commencer.

Le temps de se familiariser avec l'environnement du Café, déjà agréablement bondé, et de clarifier quelques questions d'organisation - sur le buffet appétissant qui trône dans la pièce principale - que nous nous mettons en recherche de personnes à rencontrer, mettant de côté pour quelques heures notre langue maternelle. Il suffit de quelques pas pour deviner que l'Union Jack, avec les Etats-Unis, règnent en maîtres, parmi les drapeaux qui flottent sur les passeports des participants à l'apéritif. L'accent américain est en fait le son le plus récurrent. Mais, outre Sa Majesté, l'anglais évidemment, il est vraiment enthousiasmant de découvrir la variété des langues qu'il serait possible de pratiquer ici. Et derrière une façon de parler, il y a une personne, une histoire à connaître.  C'est la beauté d'une soirée comme celle-ci, qui mêle le plaisir de boire un verre avec des amis, avec le plaisir de s'en faire de nouveaux, le tout sous l'enseigne des langues,  diverses et variées.

A la découverte d'une communauté

L'espagnol, parlé par les organisateurs (et tant d'autres). L'anglais british d'un journaliste qui a parcouru le monde et écrit des livres sur l'Italie; l'american, d'un jeune homme qui travaille pour une grande entreprise américaine à Turin. Le finnois d'un jeune homme qui étudie le design automobile avec des Indiens, eux aussi assis à notre table. Puis l'allemand, le russe, le français, l'italien, pratiqué par ceux qui viennent de l'étranger et qui aimerait l'apprendre ou seulement l'améliorer. Enfermés dans un café, dans le quartier le plus multi-ethnique et culturellement stimulant de Turin, il existe en fait une communauté sans étiquettes, barrières ou préjugés. Un verre de vin et un plat de pâtes donnent de la saveur aux discussions, agrémentent les récits de ce rendez-vous sur fond linguistique, qui a maintenant allègrement dépassé les 110 soirées. Et pour ceux qui ne veulent pas attendre un mercredi (la soirée de l'apéritif), Cool Languages est toujours ouvert (gratuitement) sur le Web, permettant, à quiconque souhaitant participer, de rejoindre un réseau de plus de 1200 passionnés, dans plus de deux cents villes. La question du début d'apéritif, est toujours la même: #tucosaparli? Ensuite, s'ouvre un petit monde fascinant qui, chaque mercredi, trouve sa capitale dans les rues de San Salvario, à Turin.