La playlist du festival Europavox

Article publié le 1 juin 2014
Article publié le 1 juin 2014

La se­maine pro­chaine, Cler­mont-Fer­rand ac­cueillera le fes­ti­val Eu­ro­pa­vox. Qua­rante groupes venus de toute l’Eu­rope se­ront réunis au­tour de trois scènes. Ca­fé­ba­bel, par­te­naire média d’Eu­ro­pa­vox, vous pro­pose une sé­lec­tion d'ar­tistes à dé­cou­vrir dans la ca­pi­tale au­ver­gnate dans quelques jours. 

Après une tour­née dans la toute la France,  Eu­ro­pa­vox réunira 40 groupes venus des quatre coins du conti­nent à Cler­mont-Fer­rand pour trois jours de fes­ti­val. Cette année, la tour­née Eu­ro­pa­vox, dont ca­fé­ba­bel est par­te­naire, était consa­crée à la culture et à la ci­toyen­neté eu­ro­péenne. Elle est pas­sée par 13 villes de France où elle a pro­posé dé­bats et concerts avec cer­tains des groupes que l’on pourra dé­cou­vrir au cours du fes­ti­val début juin. Des groupes grecs, belges, turcs, bri­tan­niques, es­pa­gnols ou néer­lan­dais pren­dront bien­tôt place sous les cha­pi­teaux du fes­ti­val ins­tallé dans la ca­pi­tale de l’Au­vergne du 5 au 7 juin. Voici donc une sé­lec­tion de ce que l’on pourra en­tendre la se­maine pro­chaine : élec­tro, pop, indie, rock, le meilleur de l’Eu­rope est à Eu­ro­pa­vox !

La Ca­fe­te­ra Roja, com­posé de six mu­si­ciens venus d’Au­triche, d’Es­pagne et de France, se ca­rac­té­rise par un style éclec­tique à base de trip-hop, hip-hop et de mu­sique la­tine. 

La Ca­fe­te­ra Roja: 'Tra­ve­ller', 2013

Der­rière Bas­ker­vi­lle, on re­trouve les Hol­lan­dais Thijs van der Klugt et Bart Pos­se­mis, avec un mé­lange d’élec­tro, de techno et d’in­die-pop qui plaît même aux pin­gouins.

Bas­ker­vi­lle: 'Pen­guin Love', 2013.

Contrai­re­ment à ce que le nom du groupe in­dique, Girls in Ha­waii ne compte au­cune fille dans ses rangs à l’heure ac­tuelle. Le groupe belge est re­venu en force avec de nou­veaux membres en 2013, après une pause entre 2010 à 2012. Ils joue­ront à Eu­ro­pa­vox jeudi dans la nuit. 

Girls in Ha­waii: 'Rors­chach', 2014.

'

C’est en Suisse que s’est formé Ka­de­bos­tany en 2008 mais leur pre­mier disque n’est sorti qu’en 2011.  Bien qu’à ses dé­buts le groupe jouait de l’élec­tro, l’ar­ri­vée de la chan­teuse Amina a fait prendre au trio un vi­rage rap et rock al­ter­na­tif.

Ka­de­bos­tany: 'Wal­king with a ghost', 2013.

La mu­sique de l’au­teur-in­ter­prète Liz Green, ori­gi­naire de Man­ches­ter, nous ra­mène des dé­cen­nies en ar­rière, quand la mu­sique était plus pure et les pa­roles plus claires.

Liz Green: 'W­here the river don't flow', 2014.

Le duo al­le­mand Milky Chance ap­por­tera au fes­ti­val un peu de folk, de rock et sur­tout une très bonne am­biance.  

Milky Chance: 'Down by the ri­ver', 2014.

Ac­cu­sée de pro­vo­ca­tion  et sou­vent com­pa­rée à M.I.A., l’ar­tiste sué­doise El­li­phant sera sur la scène Po­ly­dome sa­medi 7 juin. 

Ellip­hant: 'Re­vo­lu­sion', 2014.

Lorsque Pe­na­gio­tis Me­li­dis a pro­duit Years not li­ving, son pre­mier album, à base de hip-hop et de drum & bass, cela fai­sait déjà des an­nées qu’il était ob­sédé par la mu­sique des 60s et des 70s. On le re­trou­vera à Eu­ro­pa­vox sous le pseu­do­nyme de Larry Gus sa­medi 7 juin à l’aube, sur la scène du Club Eras­mus. 

Larry Gus, : 'The night pa­trols', 2013