La mouche du cock

Article publié le 4 juin 2008
Article publié le 4 juin 2008
Fréquenter un freluquet est bon pour la santé. Ce sont des chercheurs américains qui viennent de mettre à plat le business de la DHEA en publiant leurs conclusions, basées sur une très sérieuse étude… de mouches.
Parues dans les annales de l’Académie américaine des sciences, les résultats de ces recherches sont implacables : les volatiles cobayes, isolées dans un bocal placés régulièrement en contact avec une espèce plus jeune, ont vécu plus longtemps que la normale. Adieu Botox, cartes senior et Sonotone…le secret d'un avenir radieux réside dans le toy boy ! Faust avait raison, la jeunesse est éternelle : une fois n'est pas coutume, Kim Cattrall, Demi Moore et consorts ont été fines mouches. (Crédit : CTFamily/flickr)