La journée de la femme en chiffres

Article publié le 8 mars 2012
Article publié le 8 mars 2012
Le 8 mars 2011, journée internationale de la Femme, le Parlement européen en a fêté le 100e anniversaire en présentant un rapport sur le progrès accompli pendant ce siècle de combats pour les droits des femmes. Tetiana Kudria dresse un aperçu de la situation actuelle.

Les femmes dans la politique En France, les femmes représentent 59,8 % des emplois dans la fonction publique, mais seulement 27,3 % des emplois supérieurs. De 5,9 % des élus en 1998 au Sénat, les femmes sont passées à 21,8 % en 2008. La part des femmes députées est passée de 12,3 % en 2002 à 18,5 % en 2007. C’est au Parlement européen que les élues sont les plus nombreuses. Avec 44,4 % de femmes élues, la France se place au 6e rang des pays européens.

Les femmes aux postes de décisions dans les entreprises Sous représentées chez les cadres, les femmes le sont encore davantage parmi les dirigeants salariés d’entreprise (17,1 %). Cette proportion stagne et varie selon le secteur d’activité, de 7,2 % dans la construction а 21,3 % dans le commerce. En moyenne dans l’Union européenne en 2007, seul un tiers des cadres de directions et dirigeants d’entreprises privées sont des femmes (32,3 %). C’est à Chypre et à Malte qu’il y a le moins de femmes cadres et dirigeantes (respectivement 9,7 % et 12,3 %).

Les femmes dans l’éducation

Baccalauréat : Malgré les meilleures performances scolaires des filles (taux de réussite au baccalauréat de 2,6 points supérieur à celui des garçons en 2009), les garçons intègrent davantage les filières sélectives de l’enseignement supérieur : les filles ne représentent que 30,5 % des inscrits dans les classes préparatoires scientifiques, 27,3 % dans les écoles d’ingénieurs et 40,1 % dans les instituts universitaires de technologie. Dans les IUT, les femmes, bien que majoritaires dans le secteur tertiaire (51,4 %), se dirigent peu vers l’informatique (9,6 %).

Études supérieures :

En 2008, 50,9 % des femmes sortant depuis moins de 6 ans de formation initiale sont diplômées du supérieur contre 30,9 % des hommes. L’université comptait 57,6 % d’étudiantes en 2009-2010. Pourtant les parcours universitaires demeurent eux aussi nettement différenciés : les jeunes femmes constituent 70 % des étudiants en lettres et sciences humaines et seulement 47,9 % dans les sections scientifiques.

Les inégalités salariales Les femmes cadres gagnent 20 % de moins que les hommes cadres. L'écart de rémunération entre les hommes et les femmes est encore en moyenne de 18% dans l'Union européenne et dépasse même 30% dans un État membre. Les femmes occupent plus souvent des postes de travail à temps partiel moins bien payés : 40 % des postes des femmes sont des temps partiels contre 15 % pour ceux des hommes. A situations professionnelles comparables, les femmes gagnent 9 % de moins que les hommes. L'inégalité salariale entre les hommes et les femmes est plus importante dans l'industrie et la construction en 2008 et 17 % des femmes des 27 pays de l'Union ont été considérées comme vivant dans la pauvreté.

La violence contre les femmes Selon l’enquête « Cadre de vie et sécurité » menée début 2007 par l’Institut National de la Statistique et des études économiques (INSEE), les femmes sont autant exposées à la violence dans leur ménage qu’en dehors : 3,3 % des femmes âgées de 18 à 59 ans ont déclaré avoir subi en 2005 ou 2006 au moins une agression physique ou sexuelle de la part d’une personne vivant avec elles ; elles sont 3,4 % à en avoir subi en dehors de leur ménage. Les violences sexuelles restent néanmoins moins fréquentes à l’intérieur qu’à l’extérieur du ménage. Les premières violences auxquelles les femmes sont confrontées sont les violences verbales telles que les injures (16,9 %) et les menaces (5,5 %) ; viennent ensuite les violences physiques, au sein du ménage (3 %) ou à l’extérieur (2,5 %) ; et enfin, les agressions sexuelles à l’extérieur (1,5 %) et dans le ménage (0,7 %). Les vols avec violence ou sans violence ont touché 4 % des femmes. Dans le ménage, la violence physique est nettement plus fréquente que la violence sexuelle. Parmi les femmes qui reçoivent des coups chez elles, 12 % sont aussi abusées sexuellement alors que 50 % des femmes qui ont été violées par un homme qui partage leur logement sont également agressées physiquement. De plus, deux femmes sur cinq, victimes de violence sexuelle au sein de leur ménage, ont été également agressées sexuellement en dehors.

Crédit photo : Gerd Altmannshapes photoshopgraphics.com pixelio.de

Sources : http://www.insee.fr/fr/publications-et-services/default.asp?page=abonnements/dossiers_actualite/8_mars_2011.htm

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1180&reg_id=0

http://www.europarl.europa.eu/news/fr/pressroom/content/20110308IPR15024/html/100-ans-de-droits-de-la-femme-le-combat-continue