La chance : « Et si ? », des étudiants réinventent les grands évènements de 2011

Article publié le 20 décembre 2011
Article publié le 20 décembre 2011
En regardant ce qu’il s’est passé en 2011, il paraît facile d'affirmer que les évènements étaient inévitables. Pourtant, les histoires nouvelles sont aussi le fruit de rencontres fortuites, de décisions spontanées et de sentiments personnels. Nous avons demandé à quatre babéliens d’imaginer les grands épisodes de 2011, de manière différente.

Trevor Fountain, Américain installé à Edimbourg, Royaume-Uni

Lire sur cafebabel.com : « Chercher une autre Europe hors de la pensée unique»

Ceris Aston, Dumfries, Royaume-Uni

En août 2011, les émeutes de Londres se sont étendues vers d’autres villes anglaises. Et si le Premier ministre, David Cameron, avait perdu le contrôle du pays ?

Lire sur cafebabel.com : « Émeutes de Londres : reflet d’une société possessive ? »

Sasha Stepanova, Paris, France

Après s’être plaint que les élections parlementaires russes du 4 décembre dernier étaient truquées, un nombre impressionnant de Russes est descendu dans la rue pour demander un nouveau scrutin. Et si les manifestations n’avaient jamais eu lieu ?

Lire sur cafebabel.com : « Booh-tine: le Premier ministre russe hué en public »

Christina Heuschen, Berlin, Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, et le président français, Nicolas Sarkozy, ont rassemblé leurs forces pour régler la crise de l’euro, au prix, selon certains, d’une exclusion de certains leaders européens. Et si des sentiments personnels avaient entravé leurs relations ?

Lire sur cafebabel.com : « Europe: Merkel et Sarkozy, retour vers le futur »

Photos : Une (cc) @superamit/flickr. Vidéos: © Trevor Fountain; © Ceris Aston; © Annie Rutherford; © Christina Heuschen.