La Belgique sans gouvernement à deux mois de sa présidence européenne

Article publié le 26 avril 2010
Publié par la communauté
Article publié le 26 avril 2010
Le roi Albert II a accepté la démission du gouvernement belge. Cette décision arrive après une journée de doute. Ce week-end, le Vice-premier ministre Didier Reynders (libéral francophone) avait été chargé de s’assurer que les conditions soient remplies pour que les négociations puissent reprendre.

Ce lundi 26 avril il avait annoncé avoir rempli sa mission, mais le CD&V et l’Open VLD ne sont pas du même avis selon la VRT.

En fin d’après-midi, Didier Reynders était déchargé de sa mission royale et Yves Leterme se rendait chez le roi. Selon le Premier ministre le blocage est total.

Le Palais vient à présent de diffuser un communiqué annonçant que le souverain accepte la démission du gouvernement.

On parle des dimanches 6 ou 13 juin en cas d'élections anticipées. Cependant aucune autre initiative royale n’a été prise et le Palais pourrait mettre sur pied un gouvernement d’urgence.

La Belgique doit prendre la présidence tournante du Conseil européen le 1er juillet.