La Babélienne du mois : Prune Antoine

Article publié le 30 septembre 2014
Article publié le 30 septembre 2014

Prune n'a pas fait grand-chose cet été à part commettre la plus grande enquête que cafébabel ait jamais publiée sur le trafic d'organe au Kosovo. Ça valait bien une distinction. Et des questions.

cafébabel: Tu vis en Allemagne. Les Teutons t'ont-t-ils changée ?

Prune : Ils m'ont dressée. 

CB : Ta punchline du moment ?

C'est quoi une punchline? Hé les jeunes, faut arrêter de se croire dans House of cards. Si tu insistes, « Wer will, der kann »  ( « Qui veut peut », ndlr)

CB : Cite-nous 3 pays où il fait mieux vivre que chez toi en expliquant pourquoi.

Il n'y en a qu'un et c'est la Grèce pour la lumière, la bouffe et le chaos.

CB : Si tu avais droit à la double-nationalité, laquelle prendrais-tu ?

Grecque

CB : Quel est le dernier objet de culture qui trône sur ta table de chevet ?

Des boules Quiès. Mon mec ronfle. (Chacun sait que la vie culturelle s'arrête aux portes de la vie conjugale).

CB : Où est-ce qu'on peut généralement te trouver un vendredi soir ?

Avec une tisane/litron de vin - en fonction de mon état psychologique - devant Bauer such Frau (« Paysan cherche Femme »), L'amour est dans le pré local.

CB : Tu aurais un conseil à donner à Emma Watson ?

Je ne donne pas de conseils, que des ordres. (cf question 1).

CB : C'est vraiment vrai que les Allemands ne savent pas draguer ?

Merci de lire mes articles les plus profonds.

CB : Tu préfères en savoir beaucoup sur peu de choses ou en savoir peu sur beaucoup de choses ?

Putain, pourquoi j'ai pas droit aux mêmes questions que les autres babéliens du mois ?

CB : Si tu avais à récupérer un Oscar un soir, qui remercierais-tu ?

Mektoub.

Si vous voulez en savoir plus sur la vie de Prune, voici son 06 numérique intitulé Plum à Berlin un blog où elle se raconte autant qu'elle dépeint les frasques des pays qu'elle visite. 

Sinon, le lien vers la fameuse enquête inédite sur le trafic d'organe au Kosovo, c'est par .