Justice linguistique dans la communication scientifique

Article publié le 19 mai 2008
Publié par la communauté
Article publié le 19 mai 2008
Chers ami(e)s, la question de la justice linguistique dans le monde, et notamment dans la communication scientifique, a été l'objet d'un colloque ("English-Only Science in a Multilingual World: Costs, Benefits, and Options") organisé à Boston dans le cadre de la réunion de l'American Association for the Advancement of Science.
Nous avions déjà abordé la question il y a quelques semaines: dans la communication internationale, et notamment dans la communication scientifique, il n'y a pas de justice. D'un côté, il y a une minorité, les pays anglophones, qui tirent des bénéfices énormes de l'hégémonie de leur langue dans la communication scientifique, par exemple:

Monopole de la compétence légitime dans l'écriture et à l'oral. Position épistémologique dominante dans tout processus d'arbitrage (Ils décident qu'est que c'est science ou pas). Distorsion systématique positive pour eux dans tous les classements internationales des universités.

De l'autre côté, il y a la grande majorité de l'humanité, c'est-à-dire "tous les autres", qui parlent d'autres langues, qui sont exclus de la communication et qui doivent faire des efforts énormes pour chercher (souvent en vain) de se rapprocher de la connaissance de l'anglais des native speakers. Tout cela entraîne des conséquences distributives extrêmement injustes.

Je vous invite à ce propos à lire ces articles issus du colloque et apparus dans la prestigieuse revue de sciences naturelles The Scientist :

Most life scientists are working at an enormous disadvantage, and their resentment is growing.English-Only Science in a Multilingual World: Costs, Benefits, and Options.How Could International Scientific Communication Be Made Fairer and More Efficient?.Language and the Ingenuity Gap.

On trouve des prises de position intéressantes aussi dans Nature n. 445, pp. 454-455 (Janvier 2007) (si vous avez accès à la revue, voici le lien)

Lost in translation;

Et finalement dans d'autres revues, par exemple,

Towards a single language in science? A Spanish view.The Inferior Science and the Dominant Use of English in Knowledge Production.Finnish Elite speaks English.

C'est pourquoi une politique linguistique internationale re-distributive est urgente et nécessaire, avant que la diversité des langues ne disparaisse complètement.