Jędrzej Wijas et les élections polonaises : la campagne heavy metal

Article publié le 7 octobre 2011
Article publié le 7 octobre 2011
Le thésard de l’Académie des sciences de Pologne, à 34 ans, mène campagne pour le parti de gauche, SLD (Alliance de la gauche démocratique) en vue des élections parlementaires polonaises qui se tiennent le 9 octobre prochain. Dans un spot promotionnel, « A Concrete Message » (« Un message concret »), le candidat a décidé de porter son slogan politique sur...du heavy metal. Interview.

cafebabel.com : Jędrzej, a qui adressez-vous ce message « concret » ?

Jędrzej Wijas : Aux gens à qui personne n’a essayé de parler. Autrement dit, des personnes qui paraissent marginales juste parce qu’elles s’habillent en noir ou parce qu’elles assument une apparence différente. Ceci est adressé aux personnes qui sont jugées, principalement par la hiérarchie cléricale. Je connais cet environnement, je suis fan de cette musique, je suis allé aux concerts de rocks et je sais que vous pouvais y trouver toutes sortes de gens. Cette chanson est un signe d’approbation envers eux.

cafebabel.com : Ne craignez-vous pas de perdre l’engagement des autres sympathisants ?

Jędrzej Wijas : Je ne voulais pas monter une vidéo standard sexiste et stupide où les filles se courbent et se trémoussent. En fait, ce que j’ai enregistré c’est une anti-chanson, car j’imagine que quelqu’un qui n’est pas un adepte du genre va avoir du mal à la fredonner. Mais je ne considère pas ce clip comme mon plus grand coup marketing : je suis connu dans mon bastion électoral grâce à mon empreinte locale. J’ai été élu de la ville de Szczecin (nord-est du pays) en 2002 avant d’en être le maire en 2010. Les électeurs me connaissent. De toute façon, il semble que les personnes qui utilisent Internet sont ouverts, et c’est d’ailleurs le seul endroit où vous pouvez voir la vidéo. Les commentaires sur Facebook et Youtube que j’ai vu montrent que les gens apprécient la vidéo.

cafebabel.com : Dans la vidéo vous vous tenez droit dans un costume avec un groupe de metal derrière vous. Puis, votre site Web contient des photos traditionnelles où l’on vous voit en bon mari, politicien et père de famille. C’est une image publique cohérente selon vous ?

Jędrzej Wijas : Oui mais dans la vidéo je joue un politicien et ma tenue assure le contenu politique de la chanson. Je chante aussi des valeurs sociale-démocrates traditionnelles comme la liberté, la laïcité ou le droit à une vie décente.

cafebabel.com : c’est vraiment votre voix dans la vidéo ?

Jędrzej Wijas : Oui, au moins j’essaie. Je jouais d'un instrument mais après quelques temps j’ai réalisé que ce ne serait pas une grande perte pour la musique si j’arrêtais. Je pensais être meilleur dans un autre domaine.

Photos © Jędrzej Wijas - Konkretny Przekaz, Konkretny Człowiek/Facebook