Je vais te mettre une hostie !

Article publié le 15 juin 2005
Article publié le 15 juin 2005

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

La plupart des étrangers qui découvrent l’Espagne gardent une image idéalisée de notre vénération pour les rites chrétiens. Mais il faut faire attention aux malentendus. Si jamais un jour vous vous trouvez face à un Espagnol qui crie « Je vais te mettre une hostie », partez en courant ou préparez-vous à vous défendre. Tout comme l’expression romaine « je vais te mettre une pizza » et la française « je vais te mettre un pain », il ne s’agit en aucun cas d’un geste d’amabilité locale.

Celui qui s’exprime avec une telle véhémence n’a pas l’intention de vous démontrer sa foi inébranlable, ou de s’adonner à un exercice de prosélytisme, si cher aux Chrétiens quand ils offrent la communion. Son intention est plutôt de vous offrir un coup de poing dans la figure. Il faut dire que l’Espagne à le goût du grotesque et du paradoxe, et que malgré les idées reçues, nous aimons beaucoup blasphémer. Un conseil : n’acceptez que des hosties offertes à l’intérieur d’une église.