Jagland, Secrétaire général du Conseil de l'Europe pour une plus grande égalité femmes-hommes

Article publié le 9 mars 2011
Article publié le 9 mars 2011
par Maria Kozarova A l'occasion de la Journée internationale de la femme le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, Thorbjørn Jagland, s'est prononcé pour une plus grande égalité entre hommes et femmes. Selon lui, la deuxième décennie du XXIe siècle devrait instaurer une égalité réelle entre les hommes et les femmes.
« L’égalité dans la vie professionnelle et politique est essentielle pour parvenir à une égalité dans la sphère privée. » Il a insisté sur la nécessité de respecter le principe du salaire égal pour un travail de valeur égale, ainsi que le besoin d'accroître la participation politique des femmes et de mettre définitivement fin à toutes les violences à l'égard des femmes. « Tout doit être mis en œuvre pour garantir une rémunération égale. Les écarts salariaux entre hommes et femmes pour un travail de valeur égale ne peuvent se justifier. L'activité professionnelle constitue un fondement important dans nos sociétés. Les inégalités sont injustes et ne sauraient être acceptées plus longtemps », a déclaré M. Jagland. Cependant, la situation actuelle n'est pas celle d'une égalité entre genres même au niveau politique national. Une étude menée par le Conseil de l’Europe montre qu’entre 2005 et 2008, le pourcentage de femmes élues dans les parlements à chambre unique ou les chambres basses des parlements nationaux en Europe est passé de 21,8 % à 23,7 % seulement. « Compte tenu de l'importance de la vie politique dans la définition des priorités et de l'orientation de nos sociétés, nous devons entendre la voix et l'opinion des femmes. Les femmes doivent être aussi présentes que les hommes en politique », a souligné le Secrétaire Général.

Ces brèves sont réalisées en partenariat avec la rédaction étudiante du Master Politiques Européennes de l’IEP de Strasbourg