Invitation aux 3èmes Etats Généraux de l'Europe

Article publié le 5 mars 2010
Article publié le 5 mars 2010
Cafebabel.com est heureux de vous inviter au lancement des 3èmes États Généraux de l’Europe le samedi 17 avril 2010 à Strasbourg Les États Généraux de l’Europe sont le lieu de rencontre des nouvelles institutions et de la société civile. Après les succès de Lille et de Lyon, tous les citoyens européens sont invités le 17 avril 2010 au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg.
Cette année, à l’occasion des 60 ans de la déclaration Schuman, la manifestation met l’Allemagne à l’honneur et se donne pour thème la Responsabilité des Européens.

Le but des Etats Généraux de l’Europe est de proposer au grand public un lieu de débats sur l’Europe, ses enjeux et son avenir. Une programmation culturelle et sportive ainsi que des activités divertissantes complètent les 15 ateliers-débats et donnent ainsi l’occasion à toutes les générations de s’exprimer.

Les EGE sont pilotés depuis 2007 par trois associations : EuropaNova, le Mouvement Européen-France et Notre Europe. Plus de 100 organismes dont Cafebabel (associations, ONG, thinks tanks, syndicats, entreprises et médias) participent à l’édition 2010. Organisés à l’initiative de la société civile, en toute indépendance dans une approche pluraliste et participative, ils sont réalisés en coopération avec les institutions européennes, nationales et locales.

Lors des deux premières éditions, plus de 120 intervenants ont déjà participé, dont de nombreux intellectuels et personnalités politiques, économiques, syndicales et associatives, telles que Jacques Delors (ancien Président de la Commission européenne, ancien ministre), Jacques Barrot (Vice-Président de la Commission européenne), Romano Prodi (ancien Chef de Gouvernement, ancien Président de la Commission européenne), Bronislaw Geremek† (Député européen), Elisabeth Guigou (Ancienne ministre, députée), Jean-Pierre Jouyet (ancien Secrétaire d’Etat aux Affaires européennes) ou Daniel Cohn-Bendit (Député européen).

Rendez-vous sur le site pour vous inscrire et lancer le débat.