Il y a 59 ans le Conseil de l'Europe faisait rire les caricaturistes

Article publié le 5 mai 2008
Publié par la communauté
Article publié le 5 mai 2008
Le Babé-lien du lundi Aujourd’hui le Conseil de l’Europe faite son 59ème anniversaire.
Plutôt que de dresser le bilan de son activité depuis sa création, c’est en images et avec humour que le Babé-lien du lundi fête l’anniversaire de cette institution dont les actions et le rôle ont été et restent encore, semble-t-il, nébuleux pour certains …

Devenu aujourd’hui une organisation à dimension paneuropéenne (le Conseil de l’Europe compte en son sein 47 pays membres), il a œuvré pendant près de soixante ans pour la « démocratie pluraliste », la défense des Droits de l’Homme et la prééminence du Droit. Pourtant, lors de sa création le 5 mai 1949, le Conseil de l’Europe éveillait des réticences auprès de certains dirigeants européens, mais aussi auprès d’une partie de la population européenne. « European Navigator », le fond documentaire et multimédia sur l’histoire de la construction européenne, contient parmi près de 15 000 documents (articles de presse, photos, séquences sonores et filmées) des caricatures de l’époque sur les débuts de l’activité du Conseil de l’Europe.

« Conseil de l'Europe…pas de pronostics. Je déclare ouverte la première séance…Avec ceci je clos la dernière séance », « CECA dépasse le Conseil de l'Europe – Oui, ce n’est pas étonnant quand on emploie la force !!! », « Des pères qui attendent », « Europe à Strasbourg : des messieurs très ordonnés qui ne laissent aucune trace de leurs travaux ! », ou encore « Chut !! Schuman pense l’Europe ! »… Ces quelques images satiriques expriment les doutes des caricaturistes allemands, français et anglais quant à la nécessité et réelle efficacité de l’organisation européenne naissante.

A vous de juger ce qu’il en est aujourd’hui…