Histoire du dragon floral

Article publié le 29 avril 2008
Article publié le 29 avril 2008
Il y a environ une semaine, le 23 avril précisément, a eu lieu un évènement majeur dans les rues de Barcelone. C’était en effet le jour de la Sant Jordi, saint-patron de Barcelone (en français, Saint-Georges, mais vous avouerez que ça fait moins couleur locale). La légende dit qu’un jour Saint Jordi a tué un dragon pour sauver sa princesse bien aimée, et du sang de ce dragon a poussé un rosier.
C’est pourquoi en ce jour si particulier, qui fait un peu penser à une deuxième Saint-Valentin avancée dans le temps, les hommes offrent à leurs femmes, mères, amies ou même simples connaissances féminines, une rose. En retour, les femmes peuvent offrir un livre à la gente masculine: car le 23 février, c’est aussi l’anniversaire de la mort de Miguel de Cervantes, fameux auteur de Don Quichotte, et de ce fait grande figure de la littérature espagnole. Concrètement, le jour de la Sant Jordi à Barcelone se traduit par des centaines de stands de fleurs et de livres (neufs ou d’occasion) dans tous les coins des rues, et notamment sur les populaires Ramblas du centre-ville qui, à en croire les images “en direct” à la télévision, n’ont désempli qu’à une heure très tardive de la soirée. C’est dire l’importance de ce jour pour les barcelonais et les catalans, qui ont en même temps pu profiter d’une foire/festival aux livres dans la ville, en plus des mini stands de rue. Saint-Valentin, légendes féériques, foires aux livres, et commerces de rue temporaires, la Sant-Jordi c’est tout ça à la fois!

Article de Lucille Wehrlé Fotografia de Stoned59 (Flickr)