H2H

Article publié le 20 mai 2010
Publié par la communauté
Article publié le 20 mai 2010
H2H, c'est le sigle de H2-Herten, l'unique centre communal pour la production et l'application d'hydrogène. La production régénérative d'hydrogène par le réformage de biogas "blue tower" et l'électrolyse à partir d'une éolienne sont encore en construction.
L'utilisation dans la production de piles à combustibles et de petits véhicules à hydrogène se fait dans plusieurs petites entreprises sur place, et avec une station d'hydrogène. Le tricycle à hydrogène de "Masterflex" se conduit comme un vélo électrique, une seule petite bouteille d'hydrogène assure 8h de fonctionnement sur une distance de 120 km. La Deutsche Telekom commence à l'utiliser dans ses services de maintenance en ville...

Daimler a produit dans une petite série une voiture silencieuxe, avec une accélération impressionante et sans réduction de la place ou du confort pour les passagers et les bagages. Seulement, la Mercedes F-cell a encore un coût de production de 500 000 euros la pièce. La WHEC, la conférence mondiale de l'hydrogène a lieu cette semaine dans la Ruhr, à Essen, capitale culturelle européenne. Les Chinois et les Coréens qui font des photos de tous les stands montrent que l'hydrogène passe d'un sujet de recherche à un objet de business. Les applications sont dans les groupes électrogènes, le remplacement de batteries de voitures classiques par des piles à combustible, l'amélioration de la qualité et la dépollution des diesels. Une délégation francaise pense que, malgré le leader mondial des gaz industriels Air Liquide, la France restera marginale dans ce domaine: la recherche se concentre toujours sur les centrales nucléaires Le développement d'énergies alternatives, décentralisées, ne serait pas une priorité politique. En effet, l'Allemagne veut produire d'ici 2030 30 % de son énergie à partir de renouvelables - et la production d'énergie éolienne et solaire dépend du temps et de la saison. Il paraît qu'une jeune entreprise francaise d'Aix en Provence a des idées comment utiliser l'hydrogène pour pouvoir stocker l'électricité...

L'échange franco-allemand ne se limite pas à la technologie. Je viens de recevoir la directrice d'une école spécialisée dans l'accueil d'enfants handicapés. Elle organisera une semaine de cirque et se seront des collégiens d'Arras qui aideront leurs camarades allemands à faire leurs numéros de cirque.

Un peu de magie semble nécessaire au niveau politique: tout le monde, y compris les députés et la population allemande critiquent Angela Merkel pour sa gestion de crise. Les Allemands s'inquiètent d'abord de l'inflation. La télévision et les journaux populaires donnent des lecons d'économies très sophistiquées pour expliquer les différents instruments financiers, le pour et le contre d'une taxe sur les transactions financières. Néanmoins, un message d'Angela Merkel de son discours devant le Bundestag d'hier commence à passer: Nous devons sauver l'euro pour sauver l'Europe!