Grande gueule !

Article publié le 14 juin 2006
Article publié le 14 juin 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Bientôt le retour de l'été et de la saison des barbecues… Ou comment se goinfrer à n'en plus finir. En Angleterre, l'homme bien en chair à côté du barbecue mange comme un porc («eating like a pig»). Même chose en Hongrie où la métaphore porcine est très en vogue («úgy eszel, mint a disznó»). Les Allemands, plus rationnels, mangent pour trois («für drei essen»). Quant aux Italiens oublieux de leur ligne, ils se nourrissent comme des veaux («ho mangiato come un vitello»). Si vous mangez au-delà de vos capacités, les Anglais vous feront remarquer que vous avez d’ailleurs les yeux plus gros que le ventre («eyes bigger than your belly»). Tout comme les Français d'ailleurs qui, pour une fois, sont d'accord avec les Anglais. En terres magyares, ce sont les yeux qui crient famine («csak a szemed kívánja»). En tout cas, prenez garde à tous ces maudits barbecues car les Français peuvent avoir une faim de loup. Et comme chacun sait qu'ils mangent pas mal de choses bizarres…