Gorge profonde

Article publié le 4 novembre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 4 novembre 2008
Manifestations lors de la première de Gorge ProfondeJ’avoue sans honte que Gorge Profonde a été le seul film pornographique que j’ai pu regarder entier sans détourner les yeux. Je me souviens que lorsque j’ai vu le film pour la première fois, à la cinémathèque du Luxembourg, ville peu réputée pour sa perversion, les premières minutes ont provoqué une confusion totale dans la salle.
Bien que le film soit vieux de trente quatre ans, quelques jeunes filles désorientées et guindées étaient présentes ; elle n’ont pas exactement trouvé le genre de comédies romantiques qu’elles attendaient et elles ont quitté le cinéma avec la tête basse et la bouche crispée. La moitié de la salle a déguerpi et a manqué, à cause de préjugés tenaces, une histoire tout simplement désopilante.

 Dukal Gerard Rocco Damiano, le réalisateur de « Gorge Profonde » (1972) est décédé. Son film a maqué un tournant dans l’histoire du cinéma porno. .

Pour ceux qui ne connaissent pas le synopsis du film : interprète une femme frustrée de ne pas atteindre l’orgasme (ni même avec un cheval). Un jour, elle décide de se remettre entre les mains (c’est le cas de le dire) du Docteur Young qui possède la deuxième meilleure fausse moustache de l’histoire du cinéma derrière Groucho Marx. Après un examen approfondi, le docteur Young détecte le problème de sa patiente : le clitoris de damoiselle Lovelace se situe dans le fond de la gorge. Vous pouvez imaginer le reste de l’histoire. Ajoutez à cela, beaucoup d’humour, une musique psychotropique et une esthétique kitch des années 70.

Linda Lovelace

est né sous une bonne étoile. Avec son deuxième prénom, il était prédestiné à faire quelque chose de grand dans le monde du porno. Il tenait un salon de coiffure pour femmes à New-York avec son épouse et on raconte qu’à force d’écouter les femmes se plaindre des comportements inconvenants de leurs époux, il a puisé son inspiration pour se consacrer au cinéma maladroitement appelé « cinéma adulte ».

Cati Kaoe Gerard Rocco Damiano

Avec « Gorge Profonde » il s’est fait une place parmi les grands du porno, bien que d’après son fils, il n’ait jamais considéré son oeuvre comme un grand film. Cependant, ses fans ( entre autres) s’accordent à dire qu’il n’a plus réalisé un autre film de ce niveau par la suite.

Jack Nicholson

J’ai cherché partout sur Internet mais je n’ai pas pu trouver de vidéo sur ce film en question (Allez-y petits malins, essayez de taper « gorge profonde » dans votre moteur de recherche, voyons ce que vous trouverez…). Mais, ne vous inquiétez, pour ressentir les mêmes sensations que Linda Lovelace, je vous laisse visionner une vidéo qui a bien retrouvé l’esthétique, l’esprit funky et le sens de l’humour de Gorge Profonde. C’est très léger mais cela vous gênera certainement un peu. Désormais, il ne vous reste plus qu’à vous rendre dans votre vidéo-club le plus proche. Non, pas besoin de vous mettre une gabardine et un masque de cochon ; laissez vos préjugés au placard.

Pub Diesel xxx vintage retro sexy

Traduction : Franck Cazalas