God save Gina Miller

Article publié le 14 novembre 2016
Article publié le 14 novembre 2016

Grâce à elle, la route qui mène au Brexit a connu un autre virage en épingle. Gina Miller est parvenue à persuader la Haute Cour de Londres de demander à Theresa May de consulter le Parlement britannique sur la question. Un jolie coup juridique, suffisamment pour qu'elle devienne la nouvelle philanthrope préférée des Anglais. Portrait.

Le sentiment de Gina Miller sur le Brexit en une phrase :

« Je n'ai jamais été pour ou contre le Brexit. J'ai toujours pensé que nous devions rester dans l'Union européenne, continuer à proposer des réformes, réexaminer la situation... Le Royaume-Uni a une place très forte dans l'Union européenne... en refusant de relever ce défi, ce n'est pas seulement nous-mêmes que nous tirons vers le bas, c'est l'Europe toute entière. »

___

Tirée d'une interview au Guardian, publiée le 4 novembre 2016.