[FRE] TRADUCTEUR DU MOIS

Article publié le 12 mars 2014
Article publié le 12 mars 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Garen adore le fro­mage, les écos­sais, l'Al­sace, et rêve de vi­si­ter la Ré­pu­blique Tchèque. C'est aussi un ex­cel­lent tra­duc­teur qui per­met à nos lec­teurs an­glo­phones de lire nos ar­ticles fran­çais de­puis no­vembre 2013. On vous a dit que Garen ai­mait le fro­mage?

DECOUVREZ NOTRE TRADUCTEUR DU MOIS

Ca­fé­ba­bel: Si tu te dé­cri­vais en trois mots...

Garen:  Li­vresque, cu­rieux, qui aime les ac­ti­vi­tés en plein air.

Que fais-tu dans la vie en termes de tra­vail / d'études?

Je suis tra­duc­teur in­dé­pen­dant fran­çais-an­glais. En ce mo­ment je pré­pare un MA (maî­trise) en tra­duc­tion.

Quel est ton plat pré­féré?

Ce n'est pas un plat à pro­pre­ment par­ler, mais j'adore man­ger un bon pla­teau de fro­mage. Idéa­le­ment il com­prend au moins du Stil­ton (fro­mage an­glais), du Jarls­berg (fro­mage nor­vé­gien), du gor­gon­zola et du Pont l'Evêque, mais je se­rais ravi d'en avoir beau­coup plus!

Ta na­tio­na­lité eu­ro­péenne pré­fé­rée? Pour­quoi?

Je di­rais écos­saise. J'ai vi­sité Edim­bourg ré­cem­ment et au Musée Na­tio­nal de l'Ecosse j'ai vu une vidéo gé­niale sur l'opi­nion des Ecos­sais sur leur "Scot­ti­sh­ness", leurs par­ti­cu­la­ri­tés en tant qu'Ecos­sais.

Quand as-tu fait ta pre­mière tra­duc­tion pour Ca­fé­ba­bel?

C'était en no­vembre der­nier, sur le chan­teur is­lan­dais Ásgeir.

Le rêve le plus fou que tu aies eu?

J'ai ten­dance à avoir des rêves plu­tôt or­di­naires, mais il y en a un qui sort du lot. Je me sou­viens avoir sauté du lit, convain­cu que le sol était sur le point de s'écrou­ler. Sans sur­prise, ce ne fut pas le cas, mais j'ai mis un cer­tain temps à réa­li­ser que j'étais en sé­cu­rité.

En un mot, qu'est-ce que Ca­fé­ba­bel si­gni­fie pour toi?

L'ou­ver­ture. On y trouve tel­le­ment de points de vue dif­fé­rents sur des choses dont on ne connais­sait même pas l'exis­tence.

Si tu de­vais choi­sir ta sec­tion pré­fé­rée, un ar­ticle et un au­teur dans Ca­fé­ba­bel...

Ma sec­tion pré­fé­rée se­rait "so­ciété" - on y trouve un large éven­tail d'ar­ticles très in­té­res­sants. Mon ar­ticle pré­féré parmi ceux que j'ai lus jus­qu'à pré­sent est un ar­ticle de­Joel Lewin Joel Lewin sur les li­ber­tés pu­bliques au Royaume-Uni - une lec­ture qui fait ou­vrir les yeux et que je re­com­mande vrai­ment. En ce qui concerne mon au­teur pré­féré, com­ment choi­sir quel­qu'un d'autre que ma fian­cée Sam Bell?

La chose la plus stu­pide que tu aies faites dans ta vie?

La pre­mière fois que je suis allé en va­cances en France, j'ai re­fusé de goû­ter aux fro­mages "qui font peur". Je réa­lise main­te­nant que cela si­gni­fiait man­quer tous les bons fro­mages (voir ci-des­sus)! A l'époque, je m'en te­nais au Ched­dar et au Red Lei­ces­ter.

L'en­doir que tu as pré­féré en Eu­rope jus­qu'à pré­sent? Pour­quoi?

Je pense que ce se­rait l'Al­sace en France. C'est une ré­gion ma­gni­fique où les ci­gognes sont aussi fré­quentes que les merles, avec une cam­pagne ex­cep­tion­nelle, des villes fas­ci­nantes, et aussi de dé­li­cieux vins et fro­mages (je com­mence à re­mar­quer un élé­ment ré­cur­rent là...).

Une ville eu­ro­péenne que tu ai­me­rais vi­si­ter... Pour­quoi vou­drais-tu aller là bas?

Peut-être Prague. Un de mes amis qui a de la fa­mille là-bas m'a ra­conté à quel point il avait ap­pré­cié sa vi­site, et je ne suis ja­mais allé en Ré­pu­blique Tchèque.

Qu'est-ce que l'Eu­rope pour toi?

Je crois que beau­coup de bri­tan­niques ont ten­dance à consi­dé­rer l'Eu­rope comme "ce mor­ceau de l'autre côté de la mer où on parle bi­zar­re­ment". Mais pour moi, l'Eu­rope c'est une iden­tité com­mune ; nous avons beau­coup plus en com­mun qu'on pour­rait le croire.